Un mari poursuit en justice les policiers qui ont injustement arrêté sa femme Liu Yujing

Nom : Liu Yujing
Genre : Féminin
Âge : inconnu
Adresse : Village de Xinglong, district de Shizhong, ville de Jinan
Profession : Fermière
Date de l’arrestation la plus récente : 16 novembre 2010
Dernier lieu de détention connu : Centre de détention de Jinan
Ville : Jinan
Province : Shandong
Persécution subie : Maison pillée, détention.


La pratiquante de Falun Gong Mme Liu Yujing a été arrêtée illégalement par des fonctionnaires du sous-bureau de la police du district de Shizhong, le 16 novembre 2010. Elle a été jugée par la cour du district de Shizhong le 6 mai 2011. Le mari de Mme Liu, M Tian Fengyu a présenté un acte d’accusation à la cour le 25 mai 2011. Il a intenté un procès contre les fonctionnaires de police qui ont violé la loi en pillant la maison de Mme Liu, en la kidnappant, et en présentant de fausse preuves.

Ci-dessous, les principaux point de l'accusation :

Mme Liu Yujing suit les principes de Vérité-Compassion-Tolérance depuis qu’elle a commencé à pratiquer le Falun Gong. Sa santé s’est améliorée radicalement, et elle a acquis plus d’énergie. Le Falun Gong enseigne au gens comment devenir réellement de bonnes personnes. Son tempérament a changé pour le mieux, et elle prend soin de sa belle mère, et de ses enfants

Le sous-bureau du disctrict de Shizhong a accusé Mme Liu de " nuire à la société "A quel groupe ou quels personnes le comportement de Mme Liu a t’il nuit ? Qui en a été victime ? Ils l’ont aussi accusé de "saboter l’application des lois " Quelle loi a été sabotée par Mme Liu ? Pas une seule.

Le sous-bureau du district de Shizhong a listé comme " preuves "beaucoup de biens personnels confisqués lors du pillage de sa maison. Parmi eux une grande quantité de documents avec le mot « Fu » (signifiant " bonne fortune "), ce qui n’est guère une preuve d’activité criminelle.


Il n’y a aucune loi en Chine disant que " Propager sa foi est un crime" Il y a des lois à Hong Kong et Macao qui disent que " Les citoyens ont le droit de propager leur foi "Selon la constitution , elle n’a commis aucun crime.


A la fin de l’acte d’accusation, M Tian a formulé plusieurs requêtes auprès de la cours :
Annuler le mandat d’arrêt contre Mme Liu et l’acquitter de toutes les charges ;
Le sous-bureau du district de Shizhong doit verser des dommages et intérêts à Mme Liu pour maltraitance physique et mental.
Le sous-bureau du district de Shizhong doit écrire une déclaration garantissant qu’ils ne vont plus jamais persécuter les pratiquants de Falun Gong ni s’en vanter.
Le sous-bureau du district de Shizhong doit rembourser sa famille pour les frais de justice engagés.


Articles connexes
http://fr.clearharmony.net/articles/201105/56364.html

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2011/5/27/家人提诉讼告警察违法-要求无罪释放刘玉晶-241546.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les Editeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.