M. Jiao Lin, pratiquant de la ville de Fengcheng, province du Liaoning à nouveau soumis aux mauvais traitements physiques et à la torture ; La famille dépose plainte

Nom : Jiao Lin (焦林)
Genre : M
Âge : 55 ans
Adresse : Ville de Fengcheng, province de Liaoning
Profession : Ancien représentant de ventes à l'usine de turbocompresseur de Fengcheng
Date de la dernière arrestation : 6 mai 2011
Dernier lieu de détention : Centre de détention de Fengcheng (凤城看守所)
Agglomération : Fengcheng
Province : Liaoning
Persécution endurée : Détention, passages à tabac, torture

En septembre 2010, M. Jiao Lin de la ville de Fengcheng, province du Liaoning a été arrêté par la police locale parce qu'il parlait du Falun Gong autour de lui. Il a été physiquement maltraité et torturé jusqu'à être dans un état critique. La police a dû demander à sa famille de le ramener à la maison. Quand sa santé s'est un peu améliorée, la police locale l'a repris en détention et M. Jiao a été à nouveau soumis à des abus et mauvais traitements plus brutaux . L'ayant vu au tribunal le corps couvert de contusions et d'autres blessures, la famille est résolue à inculper les malfaiteurs.

!M. Jiao Lin a commencé à pratiquer le Falun Gong il y a dix ans. Depuis il s'en est strictement tenu aux principes de Vérité-Bonté-Tolérance. Il traitait tout le monde avec bonté, et était largement respecté comme étant une très bonne personne.

M. Jiao et quatre autres pratiquants ont été arrêtés le 5 septembre 2010, alors qu'ils parlaient du Falun Gong à des gens de la ville de Baiqi. Le policier Jiang Jun du commissariat de police de Baiqi, Cao Dejun et d'autres ont procédé à l'arrestation. Cao Dejun et d'autres policiers ont physiquement maltraité M. Jiao pendant la nuit, ils l'ont alors amené au centre de détention de Fengcheng le jour suivant. Après une détention d'un mois, M. Jiao était en état critique suite aux abus physique et à la torture. Il avait développé une perforation gastrique et avait des symptômes de la tuberculose. Il a été envoyé dans un hôpital pour des soins d'urgence le 19 octobre 2010. Les médecins ont proposé une opération immédiate pour sauver sa vie. Pour échapper à leur responsabilité pour son état, les autorités ont contacté ses membres de famille, et les ont laissés le ramener à la maison.

Après que la santé de M. Jiao se soit un peu améliorée , il est allé au comité judiciaire et politique de la ville de Fengcheng vers 9 heures le 6 mai 2011 au matin, pour demander la restitution de sa voiture privée, qui avait été confisquée par la police locale. Sun Xiaobin lui a dit de rentrer à la maison et d'attendre. Dès que M. Jiao a eu passé la porte, il a été confronté à Chen Pingxian et un autre policier de la division de sécurité nationale, qui l'ont arrêté puis emmené au centre de détention de Fengcheng.

M. Jiao a été jugé à la cour de Fengcheng à 9 heure du matin le 24 mai 2011. Il a assuré seul sa défense . Le Juge Président, Pan Shuqin, n'a pas annoncé le verdict à la fin du procès, mais seulement que la voiture de M. Jiao resterait confisquée.

Quand M. Jiao est apparu au tribunal ce jour-là, sa famille a vu qu'il avait été brutalement maltraité et torturé pendant les douze jours où il était détenu : Il était amaigri, son visage était d’une paleur de cire, son oeil droit contusionné, et des traces des brûlures de cigarette étaient visibles sur son menton et aux coins de sa bouche.

La famille de M. Jiao était en colère et lui a demandé "qui t’as battu si terriblement ? Nous le poursuivrons ! " Devant les juges et la police du tribunal, M. Jiao a décrit la torture à laquelle il avait été soumis au centre de détention de Fengcheng : Un détenu lui a donné des coups de poing au visage, et d'autres brûlé son menton avec des mégot. Il a également retiré ses chaussettes pour montrer son pied gauche meurtri et gonflé après qu'un détenu l'ait battu avec un tuyau. Il ne pouvait pas porter de chaussures, et la cambrure du pied avait commencé à s'infecter.

Quand M. Jiao a montré ses jambes et son dos, ses membres de famille ont été stupéfaits de voir que son dos, la partie inférieure du dos et ses jambes étaient couvertes de contusions. M. Jiao a également dit que les détenus lui avaient attrapé la tête la cognant contre un mur et lui avaient donné des coup de poing au visage, lui déchaussant les dents. Par un jour froid, les détenus lui ont versé bassine après bassine d'eau froide sur la tête. Il a gardé ses vêtements humides pendant plusieurs jours jusqu’à ce qu’ils sèchent sur son corps. Pendant tout ce temps il faisait si froid que ses dents claquaient.

Après que les parents de M. Jiao et les personnes qui observaient les procédures de la cour aient vu et entendu comment M. Jiao avait été maltraité et torturé, beaucoup de personnes ont versé des larmes.

Après le procès, la famille de M. Jiao s'est immédiatement rendue au département de police déposer une plainte contre le centre de détention de Fengcheng pour l'avoir maltraité et torturé. Le policier qui les a reçus à la section des plaintes leur a dit de rencontrer le chef du centre de détention Song Zhenhua à 13H30 ce jour là.

Plus de douze parents de M. Jiao sont venus au centre de détention à 13H30. les chefs du centre, Song Zhenhua et Wang Changchun, les ont rencontrés. Wang Changchun a commencé par s'efforcer de trouver des excuses pour leurs mauvaises actions, mais quand la famille a présenté les faits spécifiques de l'abus et de la torture, Wang Changchun est devenu agité et a parlé de façon incohérente.

La famille de M. Jiao a fait deux requêtes, que M. Jiao Lin ne soit pas agressé et qu'il soit envoyé dans un hôpital pour faire examiner et traiter ses blessures internes et externes. Song et Wang ont tous deux promis que M. Jiao ne serait plus maltraité. Song Zhenhua a répondu à la seconde requête de la famille en autorisant deux membres de la famille de M. Jiao de lui rendre visite.

Le dossier de dépot de plainte est en cours. Sa famille est déterminée à poursuivre leurs efforts pour le secourir, et tenir responsables les malfaiteurs qui ont participé à l'abus et à la torture de M. Jiao Lin responsable.


Les parties participant à la persécution de M. Jiao Lin :

Sun Xiaobin, ville de Fengcheng chef du comité judiciaire et politique : 86-150-41504827
Chen Bin, chef de la division de sécurité nationale de la ville de Fengcheng : 86-139-41595556
Song Zhenhua, chef de centre de détention de Fengcheng : 86-136-04952687, 86-415-8266557 (bureau), 86-415-8126032 (Domicile)
Wang Changchun, directeur adjoint : 86-138-41512661, 86-415-8125440 (Domicile)
Chen Pingxian, Division de sécurité nationale de la ville de Fengcheng : 86-138-98502818, 86-415-8140166

Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2011/5/29/辽宁凤城法轮功学员焦林再遭酷刑-家属控告-241612.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.