La famille et les proches

Nous croyons que lorsque la vérité sur la persécution de Falun Gong en Chine sera totalement révélée, la persécution prendra fin, car le monde ne pourra simplement pas le tolérer. Que les dirigeants communistes en Chine se soient donnés tant de mal pour dissimuler leurs actions depuis 1999 indique qu’ils le pensent aussi.

À cette fin, l'article qui suit s'intègre dans une série spéciale visant à révéler plus complètement la persécution du Falun Gong en Chine sous tous ses aspects et en faire la chronique. Nous invitons nos lecteurs à prêter attention ce mois-ci, au quotidien, à d'autres articles documentant les crimes contre l'humanité commis par le Parti communiste chinois au cours des onze dernières années de la persécution de Falun Gong

Vue d’ensemble de la persécution
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51883.html)
Questions fréquemment posées à propos de la persécution ”
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51923.html)
Une chronologie de la persécution
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51896.html)
Origines de la persécution du Falun Gong en Chine
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52086.html
Individus clés dans la persécution du Falun Gong
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51958.html)
Vue d'ensemble du prélèvement forcé d'organes
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51952.html)
Dix faits importants que vous devriez savoir au sujet des Jeux olympiques de Beijing et du Falun Gong
( http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52052.html
Violation des traités Internationaux
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52054.html
Persécution: Meurtres
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51935.html)
Torture physique
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51982.html)
Torture psychiatrique
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51982.html)
Violences psychologiques
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52000.html)
Viol et agression sexuelle
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52002.html)
Le rôle du système d’implication de la Chine dans la persécution du Falun Gong
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51957.html)
Emprisonnement arbitraire et asservissement
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52023.html)
Dénuement
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52024.html
Le Bureau 610
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52022.html)
Persécution sur le lieu de travail et à l’école
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52040.html)
Violations des lois chinoises
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52039.html)
Complicité du système judiciaire de la Chine
( http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52053.html)
Violation des traités Internationaux
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52054.html
Contrôle des medias chinois
( fr.clearharmony.net/articles/201007/52063.html
Procès dans le monde
( http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52062.html
Censure
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52087.html
Le blocus Internet de la Chine
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52082.html
La persécution à l'étranger
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52101.html


**********


Les conjoints, parents, enfants, frères et sœurs de ceux qui pratiquent le Falun Gong ont souffert de la persécution à divers degrés, allant de la perte d'emploi à la torture. En outre, certains membres de famille ont directement pris part à la persécution de leurs proches, souvent sous des niveaux d'extrême pression de l'État communiste.


Persécution des parents

Lorsque des dizaines de millions de Chinois qui pratiquent le Falun Gong ont été pris pour cible en 1999, même leurs parents qui ne suivaient pas la discipline spirituelle l'ont été en même temps. Immédiatement, le nombre de personnes directement touchées par la campagne s'est élevé à des centaines de millions.

Les membres de famille ont eu à faire un choix douloureux entre soutenir leurs proches en prenant de grands risques ou suivre le Parti et, de ce fait détruire leurs familles et trahir leurs proches. La campagne absolue a laissé peu de place pour les ambiguïtés.

Le Parti avait trois raisons principales pour viser les proches du Falun Gong.

Premièrement, il cherchait à dissuader le peuple chinois de soutenir les membres de leur famille en s'opposant à la campagne ; au minimum le Parti exigeait un acquiescement silencieux, préférant toutefois le genre de soutien pro-actif décrit ci-dessous.

Deuxièmement, le Parti craignait que les membres de famille ne révèlent publiquement la torture et autres mauvais traitements subis par leurs proches.

Troisièmement, les gardiens de prison et la police ont appris qu'une des façons de briser la détermination des pratiquants de Falun Gong emprisonnés était de leur montrer à quel point leurs enfants, conjoints et parents âgés étaient misérables.

La persécution des proches a pris de nombreuses formes, comme :

Les conjoints sont contraints de divorcer et menacés de répercussions telles que la fin de leur carrière s'ils ne le font pas.

Les parents sont renvoyés de leur lieu de travail, lorsque des membres de la famille envoient des pétitions au gouvernement demandant la fin persécution ou distribuent des documents d'information.

Les fils et filles sont expulsés de l'école si l'un de leurs parents demeure un pratiquant actif de Falun Gong.

Les jeunes enfants sont devenus orphelins ou sans parents parce que leur mère ou père ont été tués, arrêtés ou obligés de fuir pour éviter l'arrestation et la torture (Voir l'histoire d'un enfant de 11ans). Certains enfants vivent avec leurs grands-parents ou d'autres proches, tandis que d'autres sont livrés à eux-mêmes.


Quelques courts exemples de tels cas ...

De jeunes enfants ont été arrêtés avec leurs parents et certains ont même été torturés en détention. Certains ont ainsi été témoins de la torture de leurs parents (rapport).

Dans certains cas, les membres de famille ont été emmenés aux centres de détention explicitement dans le but d'assister à la torture de leurs proches. Wang Yuzhi se rappelle avoir été témoin d'un incident où un homme a été forcé de regarder la suspension de sa femme au plafond et sa torture. Bien que Wang-même ait été torturée au point d'être aveugle et presque tuée, elle a dit qu'entendre les cris déchirants de son mari a été une des expériences les plus traumatisantes de la détention.

Les parents sont suivis, interrogés et menacés tandis que le " Bureau 610 " essaie de trouver les personnes qui fuient la persécution.

La police et le personnel du Bureau 610 fouillent et saccagent les maisons des adeptes du Falun Gong et extorquent de l'argent aux parents pour une libération anticipée ou à titre de « frais de détention » (c'est-à- dire que les membres de la famille sont contraints de couvrir les frais de la torture de leurs proches).

Avec un système de santé qui s'est effondré en Chine, les adhérents et les membres de leur famille ont du mal à payer les frais énormes pour l'hospitalisation de ceux qui se remettent de la torture. Ceux dont les parents sont morts de la torture doivent souvent aussi faire face aux frais énormes en plus de leur douleur, tandis que d'autres doivent payer des pots-de-vin aux centres de détention pour récupérer la dépouille de ou les cendres de leur proche.

Les parents qui défendent et soutiennent leurs conjoints, frères et sœurs, enfants ou parents font face à la même persécution que les adhérents.

Lorsque les adhérents de Falun Gong en âge de travailler sont arrêtés, le Parti laisse derrière leurs parents âgés, sans pension et sans autres moyens pour couvrir les besoins de base.

Les parents âgés ont souffert de crises cardiaques ou se sont effondrés sous la pression de voir leurs enfants arrêtés et battus, d'autres, comme la mère de Charles Lee, sont décédés alors qu'ils s'inquiétaient pour leurs enfants et de ne pas pouvoir les voir une dernière fois.

Dans une histoire qui a remporté le Prix Pulitzer pour « International Reporting », Ian Johnson a rapporté que Zhang Xueling a été emprisonnée après avoir tenté d'obtenir justice pour sa mère (nouvelles) qui avait été battue à mort par la police chinoise. (news)

L'histoire du frère de Mme Li Weixun rappelle ceux qui ont sauvé des Juifs pendant l'Holocauste.

Enfin, le nombre de familles brisées que continue à produire cette persécution continuelle est ahurissant. Quasiment chaque Chinois adhérent du Falun Gong rencontré en dehors de Chine a une telle histoire. À tout le moins, les adhérents à l'étranger ne peuvent pas retourner en toute sécurité en Chine. La plupart sont séparés de leurs parents depuis plus de huit ans. Ils ont manqué le mariage de leurs enfants et, assez souvent, leurs parents âgés décèdent tandis qu'ils sont forcés de rester en exil.


Persécution par des proches

Parce qu'ils ont intériorisé la propagande du Parti dépeignant le Falun Gong comme une organisation "dangereuse", parce qu'ils craignent des répercussions, ou par naïveté au sujet des intentions du régime, des proches ont pris part à la persécution des leurs qui pratiquent le Falun Gong.

Voici quelques exemples :

Il est très fréquent de voir des membres de la famille accompagnant des policiers aux centres de détention et camps de travail pour essayer de convaincre leurs proches de signer une déclaration calomniant le Falun Gong, et de coopérer pour fournir à la police des renseignements sur d'autres adhérents. Les survivants des camps de travail décrivent des scènes émotionnelles où des conjoints, des parents, des enfants en larmes, s'agenouillent devant eux et les supplient de trahir leur conscience afin de pouvoir rentrer chez eux avec leur famille.

Des conjoints ont menacé de divorce ou divorcé de leur partenaire parce qu'ils refusaient d'abandonner leur système de croyance.

D'autres ont divorcé, alors que leur partenaire était emprisonné ou ont déménagé avec quelqu'un d'autre pendant que leur conjoint légal était torturé ou soumis au travaux forcés.

Des maris ont battu leurs femmes en les surprenant à distribuer des documents de Falun Gong en secret ou à pratiquer les exercices de méditation du Falun Gong.

Certains ont enfermé leurs épouses, enfants et parents âgés dans une chambre, leur interdisant de sortir.

Certains ont envoyé des membres de leur famille dans les « classes de lavage de cerveau » locales (Xinao ban), ignorant qu'ils seraient privés de sommeil, battus et forcés à visionner des vidéos d'un regard absent, et lutter contre un genre de « Révolution culturelle » des journées entières. Lorsque les proches sont " qualifiés " et rentrent chez eux, le traumatisme mental grave qu'ils ont vécu les rend méconnaissables comme s'ils n'étaient plus la même personne. (Pour en savoir plus sur le lavage de cerveau)

Traduit de l'anglais de : http://faluninfo.net/print/250/

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.