Pression internationale

Nous croyons que lorsque la vérité sur la persécution de Falun Gong en Chine sera totalement révélée, la persécution prendra fin, car le monde ne pourra simplement pas le tolérer. Que les dirigeants communistes en Chine se soient donnés tant de mal pour dissimuler leurs actions depuis 1999 indique qu’ils le pensent aussi.

À cette fin, l'article qui suit s'intègre dans une série spéciale visant à révéler plus complètement la persécution de Falun Gong en Chine sous tous ses aspects et en faire la chronique. Nous invitons nos lecteurs à prêter attention ce mois-ci, au quotidien, à d'autres articles documentant les crimes contre l'humanité commis par le Parti communiste chinois au cours des onze dernières années de la persécution de Falun Gong

Vue d’ensemble de la persécution
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51883.html)
Questions fréquemment posées à propos de la persécution ”
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51923.html)
Une chronologie de la persécution
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51896.html)
Origines de la persécution du Falun Gong en Chine
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52086.html
Individus clés dans la persécution du Falun Gong
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51958.html)
Vue d'ensemble du prélèvement forcé d'organes
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51952.html)
Dix faits importants que vous devriez savoir au sujet des Jeux olympiques de Beijing et du Falun Gong
( http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52052.html
Violation des traités Internationaux
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52054.html
Persécution: Meurtres
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51935.html)
Torture physique
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51982.html)
Torture psychiatrique
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51982.html)
Violences psychologiques
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52000.html)
Viol et agression sexuelle
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52002.html)
Le rôle du système d’implication de la Chine dans la persécution du Falun Gong
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/51957.html)
Emprisonnement arbitraire et asservissement
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52023.html)
Dénuement
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52024.html
Le Bureau 610
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52022.html)
Persécution sur le lieu de travail et à l’école
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52040.html)
Violations des lois chinoises
(http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52039.html)
Complicité du système judiciaire de la Chine
( http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52053.html)
Violation des traités Internationaux
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52054.html
Contrôle des medias chinois
( fr.clearharmony.net/articles/201007/52063.html
Procès dans le monde
( http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52062.html
Censure
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52087.html
Le blocus Internet de la Chine
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52082.html
La persécution à l'étranger
http://fr.clearharmony.net/articles/201007/52101.html


**********

Dans sa campagne contre le Falun Gong, le Parti communiste chinois (PCC) a essayé de manipuler l’opinion publique chinoise en contrôlant l’information et la communication. Pour protéger son image internationale et museler les critiques sur ses violation des droits, il a ciblé les gouvernements étrangers, les milieux d’affaires et les médias, souvent par le biais de tactiques de pression dissimulées.

Par conséquent, il y a partout des élus du monde démocratique, des chefs d’entreprises, des professeurs et des journalistes, qui ont été complices et se sont tus sur ce que certains experts du droit n'hésitent plus à qualifier de "génocide du Falun Gong." En même temps, de nombreuses personnes ont été indignées par les moyens de pression utilisés et déclaré franchement leur soutien au Falun Gong.

Au départ, le PCC a déployé ses moyens de pression à travers les canaux diplomatiques, la diaspora chinoise, les villes jumelées ainsi que les étudiants chinois en occident et les hommes d’affaires ayant tout intérêt à avoir accès à la Chine.

Les politiciens occidentaux qui expriment une forme ou une autre de soutien au Falun Gong sont les cibles principales des manœuvres du Parti communiste. L’ancien chef du parti Jiang Zemin, largement vu comme le responsable du lancement de la campagne, a personnellement remis des bandes dessinées diffamant le Falun Gong à des chefs d’état comme Bill Clinton.

Des membres du congrès et du parlement ont également été les derniers réceptacles d’un flot de propagande. Des parlementaires rapportent régulièrement recevoir des appels téléphoniques, des lettres, des magasines et des DVD venant de fonctionnaires de l’ambassade qui font leurs tournées à Washington; ces documents sont parfois accompagnés d’invitations à des visites officielles luxueuses à Pékin.

Même les fonctionnaires des petites villes n’ont pas été épargnés. Randy Voepel, maire de Santee en Californie du sud a reçu une lettre du consul général du Parti de Los Angeles diffamant le Falun Gong. Voepel a répondu:

" ‘Votre lettre m’a personnellement glacé les os. J’ai été choqué qu’une nation communiste aille jusque là pour supprimer quelque chose de couramment accepté dans ce pays... J’ai le plus grand respect pour la population chinoise dans votre pays et partout ailleurs dans le monde, mais je dois être honnête vis à vis de mes préoccupations concernant la répression des droits de l’homme par votre gouvernement comme le démontre votre demande.’ M. Voepel a alors publié une proclamation de la mairie félicitant le Falun Gong. "

- Wall Street Journal (article)

En plus des habituels appels téléphoniques, des lettres et des visites personnelles visant à diffamer le Falun gong, les moyens de pression documentés incluent des menaces d’actions à l’encontre du commerce, de la culture et des programmes d’échanges académiques ou l’annulation des jumelages entre villes si les exigences du PCC ne sont pas respectées. En écrivant un article dans le Wall Street Journal, Claudia Rosett donne une idée de l’ampleur des moyens déployés contre le Falun Gong (article)

Pour éloigner l’attention publique de la persécution, le PCC a aussi œuvré à empêcher directement les protestations du Falun Gong. En juin 2002 par exemple, Jiang Zemin avait prévu de faire une visite officielle en Islande dans le cadre d’une tournée dans quatre états européens. Jiang a réussi à faire pression sur le gouvernement islandais (la plus ancienne démocratie ininterrompue du monde) en utilisant une liste noire que le PCC avait fourni pour empêcher tous les pratiquants de Falun Gong d’entrer dans le pays et de protester lors de la visite (http://www.faluninfo.net/displayAnArticle.asp?ID=5756). Finalement, plus de 3000 citoyens islandais qui à l’origine ne connaissaient pas le Falun Gong, sont descendus dans la rue en portant des baillons pour protester à la fois contre la persécution en Chine et contre la servilité de leur propre gouvernement.

Un autre exemple, sous la pression du PCC, le ministre des affaires étrangères australien Alexander Downer a essayé (finalement sans succès) d’empêcher le Falun Gong de déployer des banderoles de protestation à l’extérieur de l’ambassade de Chine. (http://www.faluncanada.net/infocentre/reports/CanberraTimes_102306_downer.htm, http://www.abc.net.au/pm/content/2005/s1389732.htm ; http://clearharmony.net/articles/200506/27084.html).

Ces efforts pour faire disparaître la question du Falun Gong ont atteint un niveau qui ailleurs semblerait être d’un degré ridiculement lamentable. Les fonctionnaires du PCC ont travaillé fiévreusement pour empêcher le Falun Gong de participer aux défilés de la St Patrick du 4 juillet et pour fermer les expositions d’art montrant des peintures d’adhérents du Falun Gong (http://en.epochtimes.com/news/8-3-7/67189.html).

Une autre cible importante a été les médias qui emploient des pratiquants de Falun Gong et font largement état de la persécution en Chine, principalement New Tang Dynasty Television (NTDTV) et The Epoch Times. Au Canada par exemple, les agents consulaires chinois ont fait des pieds et des mains pour empêcher NTDTV de diffuser par le câble Rogers; Rogers diffuse actuellement huit chaînes de la Télévision Centrale Chinoise (CCTV) gérée par l’état.

Le spectacle Divine Performing Arts, qui inclue des danses décrivant la lutte du Falun Gong pour la liberté en Chine, a aussi fait face à la colère du Parti. Dans pratiquement chacun des pays où s’est produit la compagnie depuis 2007, les agents des consulats et des ambassades ont exercé des pressions sur les salles de spectacles pour qu’elles reviennent sur leurs contrats. Ils ont envoyé des lettres aux élus des pays accueillant le spectacle leur "conseillant" de ne pas y assister, ont organisé des spectacles concurrents en parallèle et diffusé des avertissements subtils contre le spectacle via les associations d’étudiants chinois de l’étranger. (Cela s’est produit en : Suède et en Corée du sud parmi d'autres endroits ).

En effet, les associations d’élèves et d’étudiants chinois sont parmi les groupes traditionnellement loyaux envers le Parti. Ils sont actuellement utilisés pour mener les batailles de la République populaire contre le Falun Gong à l’étranger..

En avril 2007, l’association des élèves et étudiants chinois de l’université de Columbia, dont les statuts stipulent que l’organisation agit sous la direction du gouvernement chinois, a organisé des interruptions dans le style combatif de la Révolution Culturelle, lors d’un événement du campus destiné à faire la lumière sur le prélèvement d’organes de pratiquants de Falun Gong dans les hôpitaux chinois (link) Elle a attaqué également à plusieurs reprises le Falun Gong sur son site Internet. D’autres chinois expatriés à l’étranger travaillant pour des entreprises étrangères, le gouvernement et des journaux ont aussi été utilisés de la même manière.

En 2002, la Chambre des représentants des États Unis a passé unanimement la résolution de la Chambre 304, exhortant le PCC à "immédiatement cesser d’interférer dans l’exercice des religions et des libertés politiques au sein des États Unis, comme notamment le droit à pratiquer le Falun Gong." ( http://faluninfo.net/displayAnArticle.asp?ID=8962)

Pourquoi le Parti communiste chinois s’investit-il autant pour mener une campagne de relations publiques contre le Falun Gong dans des pays qui comme il doit le savoir n’interdiront jamais cette pratique? Contrairement aux années 60 sous Mao, quand le Parti semblait se moquer de savoir comment ses massacres étaient perçus à l’étranger, le PCC post-Tiananmen est maintenant beaucoup plus soucieux de son image. Le principal slogan politique du PCC vis à vis de l’étranger ces dernières années a été "l’émergence pacifique", une phrase destinée à montrer la nature bénigne du régime. La répression brutale du Falun Gong n’est d’aucune aide pour construire cette image.

Pour plus d’exemples sur les tentatives du PCC d’interférer avec les activités du Falun Gong dans plus de 20 pays, voir .

Traduit de l’anglais de :
http://faluninfo.net/print/241/

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.