Comment peut on atteindre l'état de Bouddha avec un esprit humain ?

Fresques de Sigirya, forteresse construite au sommet d'un énorme rocher (Sri Lanka)


Du Jingwing de la province de Fujian vivait durant la Dynastie Qing (1644 à 1912). C'était un bouddhiste fervent qui semblait être fort pieux. Il mangeait un simple repas végétarien chaque jour et ne buvait pas d'alcool. Il se vantait souvent d'atteindre le Dao et de monter au ciel bientôt. Il encourageait sa famille à purifier leurs esprits et leurs corps et à attendre le moment du départ. Ses membres de famille ne riaient pas devant lui et étaient d'accord.


Un jour, alors que Du Jingxing faisait un somme il eut un rêve dont il se souvint clairement après son réveil. Dans le rêve, il se rendait à un endroit où semblaient vivre des déités. Il y avait plusieurs personnes, et en voyant Du, elle se levèrent et l'accueillirent. Elles l'invitèrent à s'asseoir et lui demandèrent de lire un livre.


Lorsque Du Jingxing réalisa que le livre critiquait le Bouddhisme, il fut bouleversé et voulut partir. Ceux qui l'avaient accueilli lui dirent : "La personne qui est très familière avec ce livre devrait bientôt être ici pour vous l'expliquer, nous vous prions par conséquent de rester." Tout à coup, une belle femme arriva et dit avec un sourire : "Je suis venue ici pour vous expliquer le livre. Pourquoi ne restez vous pas un peu plus longtemps ?"


Elle s'assit alors à côté de Du Jingxing, appuya son corps contre le sien, lui prenant les poignets, et lut le livre avec lui. A ce moment, Du Jingxing était complètement subjugué par la femme et ne pouvait penser à rien d'autre. Il ne voulait pas l'offenser. Par conséquent, quoiqu'elle put dire, et même des critiques négatives du Boudhisme, Du Jingxing demeurait silencieux. Il entendit des gens rire. Ils disaient "Comment peux tu parvenir à l'état de Bouddha avec ces désirs humains ?" Du Jinxing se réveilla tout à coup et réalisa que c'était un rêve.


C'est alors qu'il comprit qu'il était loin d'atteindre le Statut du fruit et il eut honte. Il cessa de se vanter d'obtenir bientôt le Dao.


(Source: Ying Chuang Yi Cao)
Version chinoise :
凡心不去,哪能成佛?

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.