Rapport 2002 du Gouvernement du Royaume-Uni sur les Droits de l'homme : Grandes Préoccupations concernant la Chine

Cette semaine a vu la publication du rapport annuel 2002 du gouvernement anglais sur les droits de l'homme.

Le rapport dit "nous continuons à avoir de grandes préoccupations concernant la situation de droits de l'homme en Chine. L'année dernière a vu le harcèlement continu des dissidents, de quelques pratiquants religieux et des pratiquants de Falun Gong.

« … il existe des rapports crédibles selon lesquels plusieurs milliers de pratiquants de Falun Gong sont détenus pour "re-éducation" sans avoir été jugés. Il existe des preuves sur les abus des établissements psychiatriques qui détiennent et « traitent » les pratiquants de Falun Gong et d'autres dissidents ».

Le rapport déclare également que « la constitution chinoise garantit la liberté de croyance religieuse. Cependant, les chinois font face à de grandes difficultés pour exercer librement ce droit ».

« En Chine, la torture et les mauvais traitements demeurent un problème sérieux et ont été dénoncés dans les commissariats de police, dans les centres de détention, dans les prisons et centres de réadaptation pour drogués. Même si la torture et les mauvais traitements sont illégaux, en pratique, de nombreux auteurs agissent dans un cadre officiel et ne risquent pas d’être poursuivis... ».

En outre, il est précisé que « les restrictions sur la liberté d'expression et d'association continuent ».

Concernant le dialogue Royaume-Uni-Chine sur les droits de l'homme, le rapport déclare que « ce dialogue entre états ne nous empêche pas de parler des abus en Chine et d'encourager à des améliorations. Nous faisons ceci publiquement et en privé par le dialogue et par les contacts ministériels. Dans son discours à la Commission de l'ONU sur les droits de l'homme à Genève en avril 2002, le ministre des affaires étrangères a dit: « Nous sommes grandement préoccupés par le traitement en Chine des dissidents et des minorités religieuses..."

Au sujet de Hong Kong, le rapport consacre une partie significative du texte au procès politiquement motivé de 16 pratiquants de Falun Gong et à la déportation d'environ 100 pratiquants de Falun Gong pendant le 5ème anniversaire de la rétrocession de Hong Kong, auquel assistait le dictateur chinois. Le rapport indique, « nous croyons que les principes essentiels de la Déclaration Commune, y compris la liberté de la parole, d'assemblée, d'association et de déplacement, ne doivent pas être compromis..." Le rapport déclare que le gouvernement du Royaume-Uni" suivra de près les événements de Hong Kong."

Dans l'avant-propos du rapport, le ministre des affaires étrangères du Royaume-Uni dit : « La leçon tragique que nous avons apprise des attaques sur les tours jumelles est : qu'aussi éloigné qu'un tel mal semble, si nous l'ignorons c'est à notre péril...»

"La promotion des droits de l'homme n'est pas seulement juste en soi, mais c'est partie intégrante de notre sécurité à long terme. Le chemin le plus sûr vers la stabilité et la prospérité est le respect de la liberté et de la justice."

Source :
http://www.clearharmony.net/daily/daily20020928.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.