La mort du pratiquant de Dafa Zhang Tao dans le camp de travail forcé de Changlizi

Zhang Tao était un pratiquant de Dafa de cinquante cinq ans qui vivait dans la Ville de Shuangcheng, dans la province de Heilongjiang. Il a été illégalement détenu au Camp de Travail Forcé de Changlinzi de nombreuses fois pour avoir fait appel en faveur du Falun Gong. En juillet 2002, Zhang Tao a fait une grève de la faim pour protester contre la persécution et on lui a fait ingérer de force une substance inconnue, qui a provoqué vomissements et diarrhée. Zhang Tao a fait aussi l’expérience d’une forte élévation de sa température. Mais dans de telles circonstances Zhang Tao a quand même été envoyé dans une cellule d’isolement, où il a été menotté et suspendu en l’air jusqu’à ce qu’il perde conscience. Il a alors été finalement envoyé à l’Hôpital de Wanjia. Zhang Tao est décédé le jour suivant.
En juin 2002, la division 3 du camp de travail forcé a illégalement emprisonné les pratiquants de Dafa qui ont été envoyés en camp de travail pour la seconde fois. Les pratiquants ont résisté à la persécution, et chaque jour on en envoyait en cellules d’isolement. Les pratiquants ont continué leur grève de la faim, ils n’ont jamais cédé à la persécution.
Afin de contrôler strictement les pratiquants de Dafa, le chef du camp de travail Shi Changjing les maltraite souvent sous différents prétextes. Des pratiquants dans la quatrième équipe ont été menottés aux barreaux d’un lit jour et nuit parce qu’ils refusaient de donner leurs cartes d’identité et de porter l’uniforme du camp de travail réservé aux criminels. En Juin, les pratiquants dans la troisième équipe ont été envoyés en cellules d’isolement et brutalement battus par le Chef d’équipe Wang Zhangi pour avoir refusé de répondre à l’appel. Les pratiquants de Dafa Li Hongbin, Zhang Tao, Gao Ke, Li Zhong et Yun Funqi ont fait ensemble une grève de la faim, et le Chef d’équipe Wang Zhanqi les a torturés sans pitié. Etant très faibles après la grève de la faim, ils ne pouvaient pas s’asseoir aussi se sont ils étendus par terre sur leurs propres vêtements. Wang Zhanqi leur a pris de force leurs vêtements et les a forcés à rester allongés sur le sol nu et glacé. Les gardes leur ont aussi fait ingérer de force des drogues inconnues, qui leur ont provoqué des vomissements violents, et leur température s’est dangereusement élevée. Puis ils ont été jetés dans des cellules d’isolement, menottés et suspendus en l’air. Les pratiquants de Dafa Zhang Tao et Li Hongbin ont été torturés de cette manière. Ce n’est que lorsqu’ils ont perdu connaissance qu’ils ont été envoyés à l’Hôpital éloigné de Wanjia plutôt que dans un hôpital local pour un soi-disant « traitement d’urgence. » En juillet, Zhang Tao est décédé à 8h30 le deuxième jour de son admission à l’hôpital, et Li Hongbin se est décédé le 14 juillet dans l’hôpital de Wanjia [Voir le rapport à http://www.clearharmony.net/articles/200207/5833.html]. (en anglais).
L’équipe de l’hôpital de Wanjia a brutalement battu et gavé de force les pratiquants de Dafa. Le pratiquant Gao Ke a été battu dans l’hôpital de Wanjia jusqu’à ce qu’il perde conscience, et le contrôle de sa vessie. Il était à deux doigts de la mort. Par la suite, on a appris que le « Bureau 610 » avait donné l’ordre que les pratiquants qui faisaient des grèves de la faim soient torturés à mort et ne devaient jamais être relâchés.

Source :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/9/29/27037.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.