Central News Agency (Taiwan) : Les tribunaux et les médias en Chine sont complices de la persecution du Falun Gong

Selon un rapport du CNA le 19 septembre 2002, Zhang Qingxi, Directeur et Porte-parole de l’Association de Falun Dafa de Taiwan, a déclaré que les tribunaux et les médias en Chine avaient été utilisés comme complices de la persécution du Falun Gong. Depuis le 20 juillet 1999, lorsque le régime de Jiang a commencé à persécuter cette pratique, qui a attiré des dizaines de millions de gens, les média en Chine ont été utilisés pour diaboliser le Falun Gong. Les tribunaux ne défendent pas non plus la justice en jugeant et condamnant les cas du Falun Gong. Les médias et les tribunaux sont devenus complices du gouvernement de Jiang dans sa persécution du Falun Gong.
Le 19 septembre, Zhang Qingxi, un professeur dans le département d’Economie à l’Université de Taiwan, a distribué un communiqué de presse déclarant qu’une fois qu’ils sont désignés comme pratiquants de Falun Gong par le régime de Jiang, les gens seront arrêtés, condamnés à des amendes, renvoyés de leur travail et chassés hors de chez eux sans aucun processus légal. Si les pratiquants persistent à pratiquer le Falun Gong et ne peuvent pas être « transformés » [on leur fait subir des lavages de cerveaux pour les faire renoncer à leur croyance], et s’ils sont torturés à mort, la mort sera annoncée comme étant un suicide. Ce type de politique dictatoriale et ces actions cruelles sont une violation de la loi et des droits de l’homme fondamentaux.°
Le professeur Zhang a appelé le monde libre à dénoncer activement les actions violentes et brutales de Jiang le Secrétaire Générale du parti au pouvoir. Si le monde libre est indifférent aux forfaits du régime de Jiang, cela pourrait être interprété comme un consentement, et d’autres groupes courront aussi le risque de devenir les prochaines victimes.
Zhang a dit que le Parti au pouvoir en chine arrêtait les programmes du satellite qui transmet le signal de la BBC, simplement parce que la BBC a diffusé des nouvelles concernant le Falun Gong. Cela démontre clairement que le parti au pouvoir interfère avec la liberté de communication. Dans une telle situation, les médias à Taiwan devraient clairement reconnaître le fait de la persécution envers le Falun Gong, et ne doivent pas fonctionner comme un outil de propagande du régime de Jiang.

Source : www.clearharmony.net/articles/189912/7333.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.