On récolte ce qu’on sème le moment venu

 


Durant le règne de l'Empereur Shunzhi (1644-1661 apr. J.-C.) durant la Dynastie Qing de la Chine (1644-1911 apr. J.-C.), il y avait dans le Comté de Shunyi une famille opulente dont le nom était Gong . A l'âge mûr, M. Gong eut un fils qu'il prénomma Gong Qingyou. Cette même année, une des servantes de la famille eut aussi un fils, auquel on donna le nom de Li Fu. A la demande de la servante, la famille Gong permit aux deux enfants d'étudier ensemble avec un professeur. Une nuit, alors que les deux garçons avaient 14 ans, Li Fu fit un rêve dans lequel il vit la Porte Céleste s'ouvrir et deux êtres divins en descendre. L'un d'eux pointa Gong Qingyou et demanda: "Qu'arrivera-t-il à celui-ci?" L'autre répondit: "C'est un homme de très grande destinée. Lorsqu'il aura 17 ans, il réussira l'examen d'entrée d'une école formant des fonctionnaires du gouvernement et à l'âge de 19 ans, il sera diplômé et deviendra fonctionnaire de comté. Il avancera rapidement dans sa carrière et jouira d'une vie confortable." Le premier être divin fit un geste vers Li Fu et demanda: "Et pour lui?" Le second être divin répondit: "C'est un homme qui n'a aucune chance et qui n'aura ni argent ni pouvoir de toute sa vie." Sur ces mots, les deux être divins s'envolèrent et disparurent refermant la Porte Céleste derrière eux. Li Fu se réveilla perplexe, et parla de son rêve à ses parents et à ses amis.


Li Fu regarda alors de plus près le parcours de vie de Gong Qingyou et découvrit que Gong passa vraiment avec succès l'examen à l'âge de 17 ans comme prédit par les êtres divins. Li n'alla plus à l'école et commença à effectuer les travaux à la ferme. Gong Qingyou était un homme cruel et avare qui ne reculait devant rien pour atteindre ses objectifs égoïstes. Mais après son entrée à l'école des fonctionnaires du gouvernement, tout alla bien pour lui, et plus tard, après avoir obtenu son diplôme, il devint bel et bien un fonctionnaire et fut promu à un haut rang. Il touchait des pots-de-vin au mépris des lois et traitait les gens méchamment.


Li Fu pensait que Gong Qingyou était méprisable et qu'il serait puni, mais à sa grande surprise, Gong vécut très bien jusqu'à ses soixante-dix ans et eut de l'argent et du pouvoir, ainsi qu'une grande famille. Il connaissait même le moment où il allait mourir. Beaucoup de gens citaient la vie de Gong en exemple et se posaient des questions sur le bien-fondé du principe de cause à effet. Li Fu faisait partie de ces gens, et bouleversé, il voulut se rendre dans le monde des enfers pour découvrir la vérité. Aussi, le jour où Gong mourut, Li Fu mourut aussi et passa de l'autre côté.


Li Fu vit que Gong était très bien traité même dans le monde des enfers, aussi devint-il encore plus bouleversé et exposa ses griefs au Roi du monde des enfers. Le Roi ordonna au fonctionnaire du jugement de vérifier le livre des enregistrements sur lequel était inscrites toutes les actions des vies de Gong Qingyou. Le Roi dit: "Gong Qingyou a fait beaucoup de bonnes choses au cours de ses vies précédentes, et les mauvaises choses qu'il a faites dans sa dernière vie ont réduit de beaucoup les vertus qu'il avait accumulées auparavant. Néanmoins, il lui en reste encore et il vivra bien également dans sa prochaine vie, mais pas aussi bien que dans sa dernière vie. Quant aux mauvaises choses qu'il a commises, il n'est pas encore temps pour lui de les rembourser." Le Roi dit aussi à Li Fu qu'il n'avait pas accumulé de vertu en faisant de bonnes actions dans ses vies précédentes, et qu'il aurait donc dû souffrir davantage dans sa vie précédente. Mais comme il avait continué à faire de bonnes choses dans sa dernière vie, il avait eu suffisamment de vêtements et de nourriture, ce qui était déjà beaucoup pour lui. Et il aurait une meilleure vie dans sa prochaine réincarnation.


Le Roi arrangea que Li Fu et Gong Qingyou se réincarnent ensemble. Gong Qingyou naquit dans une famille riche et Li Fu dans une famille cossue. Lorsqu'il grandit, Gong Qingyou devint gouverneur de comté. Comme dans sa vie précédente, il opprima les gens et toucha des pots-de-vin au mépris des lois. Il utilisa la torture pour forcer d'innocentes personnes à admettre leur culpabilité. Une fois, sous ses ordres, les yeux d'un accusé lui furent extirpés, et dans un autre cas, un autre eut les jambes coupées. Gong Qingyou mourut d'une maladie soudaine à l'âge de 70 ans.


Li Fu, d'un autre côté, continua à accumuler des vertus en accomplissant de bonnes choses et commença même à cultiver. Lorsque Gong Qingyou mourut, la conscience primordiale de Li Fu était capable de sortir de son corps et de se diriger dans le monde des enfers pour voir ce qui se passait. Il vit que Gong Qingyou était mis en procès et que toutes ses bonnes fortunes enregistrées sur le livre étaient épuisées. Il n'y avait plus rien pouvant être utilisé pour compenser les péchés qu'il avait commis en étant fonctionnaire, tels qu'extraire les yeux d'une personne et couper les jambes d'une autre, aussi devrait-il payer en retour dans sa prochaine vie. Il fut pénalisé en se réincarnant dans une famille pauvre, naissant aveugle et boiteux et contraint à mendier dans les rues durant toute sa misérable vie.


En voyant comment le principe de cause à effet s'était matérialisé dans les trois vies de Gong Qingyou, Li Fu se donna encore plus de mal pour cultiver, espérant qu'il pourrait bientôt sortir du cycle des naissances et des réincarnations.


On pourrait conclure que la bonne fortune d'une personne est difficile à acquérir et qu'elle est le résultat d'un dur labeur. Les principes célestes sont absolument justes. Comment quelqu'un pourrait-il (elle) ne pas avoir à rembourser les péchés qu'il (elle) a commis? Comme dit le vieux dicton: "Les bonnes gens auront une fin heureuse, les mauvaise personnes auront une fin malheureuse. C'est juste une question de temps." C'est assurément vrai !


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.