Ne tracez pas un cercle sur le sol en vous y emprisonnant vous-mêmes

 


Ran Qiu était disciple de Confucius. Un jour il dit à Confucius : "J’aime la théorie du Maître ; cependant, je manque de certaines capacités. " Confucius lui dit : " Une personne n’ayant pas assez de capacité s’arrêtera à mi-chemin mais tu traces un cercle sur le sol et t’y emprisonnes toi-même alors que tu n'as même pas commencé."

Liang Qiuju, un ministre dans l’état de Qi du Roi Jinggong (547 -490 av. J.C), dit une fois à Yan Ying ( ?-500 av. J.C) : "Je ne pourrais pas te rattraper même au moment de ma mort. " Yan Ying lui répondit : "J’ai entendu dire que quiconque fait de son mieux pour faire les choses réussira en fin de compte. Une personne qui persiste à aller de l’avant en n'épargnant pas sa peine arrivera finalement à sa destination. Il n’y a aucune différence entre les autres et moi. J’essaie juste de faire les choses sans m’arrêter. Pourquoi ne peux-tu pas me rattraper ?"

Comme ces deux histoires nous l'indiquent, que vous étudiiez ou cultiviez la vertu, si vous persistez à faire de votre mieux et insistez pour avancer vers votre destination, vous serez récompensé en fonction de l’effort fourni. Si vous tracez un cercle sur le sol et vous-y emprisonnez vous-même alors vous n’obtiendrez rien.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.