Le Premier Ministre Yu était obsédé par la propreté

Yu Zhaitian était un Premier Ministre à la fin de la dynastie Qing. Il était obsédé par la propreté et avait de nombreux autres interdits. Chez lui, il ne laissait personne s’asseoir là où normalement il avait l’habitude de s’asseoir où il ne laissait personne toucher aux rideaux ou la poignée de la porte. Au bureau, ses subordonnés devaient tenir le bout d’une brosse chinoise quand ils lui en tendait une. Ses vêtements devaient être exempts de plis et de poussière. S’il y avait des plis après qu’il se soit assis pendant un moment, le vêtement devait être repassé. Il ne sortait pas de chez lui ou ne traitait aucun document officiel le jour précédent le changement de chaque saison.

Un jour d’hiver au crépuscule, il marchait dans la rue à la recherche de quelques morceaux d’agneau grillés à manger. Il y avait de nombreuses voitures ambulantes avec de l’agneau, des pots, des casseroles, du vin, du charbon et des clients qui mangeaient avec une jambe posée sur la voiture et l’autre au sol. Tout à coup, un chien couvert de neige passa en courant entre les jambes de Yu et lui salit son manteau en renard blanc. Il était tellement en colère qu’il lui était impossible d’avaler quelque chose si bien qu’il demanda au serveur d’attraper le chien et de lui couper sa queue. A ce moment là, passait un de ses amis. Son ami lui dit, « Dans l’ancien temps, on disait que si tu n’avais pas assez de fourrure, tu pouvais utiliser la queue d’un chien. Pourquoi ne me donnerais-tu pas la queue du chien, ainsi je pourrais l’utiliser pour raccommoder ma veste en fourrure ? Mon manteau en fourrure est tout abîmé, si tu n’aimes pas le tien sale, j’aimerais beaucoup l’avoir pour l’hiver. »

Le Premier Ministre Yu rentra chez lui et dit à sa famille, « Mon ami n’est pas aussi propre que je le suis et n’est pas très regardant sur ce qu’il mange, mais il est en très bonne santé. Il est vieux mais il peut marcher plus de 15 kilomètres sans être fatigué. Pourquoi devrais-je être aussi obsédé par la propreté ? Il faut que je me débarrasse de cette obsession. » Ses amis en entendirent parler et dirent, « Le Premier Ministre Yu sait quand accepter un conseil, il est un bon Premier Ministre. »

Quand nous voyons les lacunes des autres, non seulement nous devons être rationnel, mais nous devons également avoir une bonne approche et de la compassion pour les aider à changer.

Traduit à partir de :
http://www.zhengjian.org/zj/articles/2006/12/14/41362.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.