Mme Chang Lijun de Taian dans la Province de Shandong a été envoyée en camp de travail forcé – Personne ne sait rien de sa situation à ce jour

Le 6 septembre 2006 au matin, la pratiquante Mme Chang Lijun de Taian a été illégalement arrêtée par la police locale et emmenée au Premier Camp de Travail pour Femmes de Shandong. Trois mois plus tard il ne l'avaient toujours pas "transformée", aussi le camp de travail l'a déplacée secrètement.

Six mois sont passés et il n'y a toujours pas de nouvelles de Mme Chang, ce qui inquiète beaucoup sa famille, ses parents et ses amis. Mme Chang Lijun est une jolie femme douce. Elle traite les gens chaleureusement et est facile à vivre. Le matin du 6 septembre 2006, elle et son mari, Yang Pinggang, ont été arrêtés par les fonctionnaires de police de la sous-station du District de Taishan, et une grande partie de ce qu'il y avait dans la maison a été confisqué. Après avoir été emprisonnée pendant quelque temps au Centre de Détention de la ville de Taian, Mme Chang a été de nouveau envoyée au Premier Camp de Travail pour Femmes de Shandong.

Afin d'essayer de lui "laver le cerveau", les gardiens dans le camp de travail ne lui ont pas laissé contacter d' autres pratiquants de Falun Gong ni même des détenues non pratiquantes, ce qui revient à un emprisonnement secret . Peu de personnes dans le camp de travail savaient que Mme Chang Lijun était emprisonnée là. Elle a fait une grève de la faim afin de protester contre la persécution dans le camp de travail. Trois mois plus tard la police n'avait pas atteint le but de la "transformer", ils l'ont alors déplacée secrètement. L'endroit où elle se trouve est actuellement inconnu.

Compte tenu du fait que les camps de travail et les hôpitaux en Chine agissent de connivence pour prélever les organes sur les pratiquants de Falun Gong vivants afin de réaliser d'énormes profits, le transfert de Mme Chang est préoccupant. Si quiconque sait quelque chose à propos de l'endroit où elle se trouve, veuillez fournir des informations fiables. Aussi, nous supplions la communauté internationale d'apporter son aide et d'adopter des mesures efficaces contre les crimes que le Parti communiste chinois perpétue envers Falun Gong, afin de mettre fin à cette persécution exceptionnellement tragique de manière opportune.

Pour en savoir plus à propos de Mme Chang Lijun et de sa famille, veuillez consulter l'article de Clearwisdom du 18 août 2006: La persécution de Yang Pinggang et de sa famille dans la ville de Tai'an dans la Province de Shandong." (http:/www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/18/76999.html -
Actuellement plus de cent pratiquants de Falun Gong sont encore emprisonnés dans le Premier Camp de travail pour femmes de Shandong premier et second groupe.[ article en anglais] ) Les pratiquants qui persistent dans leurs croyances sont emprisonnés dans le cinquième groupe, qui est aussi appelé le "groupe de contrôle strict," où la persécution est plus brutale.

La chef du Second groupe, Niu Xuelian, est très méchante et les pratiquants sont torturés avec des chocs électriques même s'ils ont jeûné pendant plus de dix jours. Même les détenus non pratiquants ne sont pas capables de regarder et on les entend dire: "j'ai la trentaine, mais je n'ai jamais vu jusqu'ici une femme aussi méchante !"

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/8/10/135260.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.