Etre à Riga en même temps que le Président Chinois

J’aimerais partager une experience que j’ai faite à Riga – la capitale de Lettonie – le 12 juin, cette année. Moi-même mon mari et nos deux enfants – âgés de un et cinq ans – avions décidé d’aller en Lettonie faire appel pendant la visite d’état qu’y faisait le Président Jiang Zemin.

Le président Chinois a fait trois visites d’état dans plusieurs pays européen ce printemps et ce début d’été 2002. Je savais que des gens de diverses régions avaient essayé d’informer les gouvernements de ces pays à propos de la situation des droits de l’homme en Chine et de les encourager à poser à Jiang des questions à ce propos. Malheureusement, ils semblaient ne pas être prêts à soulever ces questions pas plus qu'à faire pression sur le président Chinois.

Auparavant, j’avais entendu parler de pratiquants de Falun Gong qui avaient, lors des visites d’état du président Chinois, été sur les lieux et comment leur présence avait considérablement influé sur la situation. Simplement à cause du fait qu’ils portaient des vestes ou des sweaters jaunes où était écrit Zhen, Shan, Ren (Vérité, Compassion, Patience), le Président Jiang Zemin était devenu très agité. La présence du Falun Gong et de gens portant du jaune créaient manifestement une panique chez le président, qui se manifestait par des requêtes absurdes auprès des différents pays Européens. Des blocus et des règles de sécurité ont été créés pour maintenir autant de pratiquants que possible hors de vue. Ces mesures paranoïaques ont été prises en dépit du fait que tous ceux qui pratiquent le Falun Gong sont des gens paisibles qui jamais n’iraient crier ou se battre, encore moins enfreindre la loi. En étant présents et en portant des vêtements jaunes et des Fanions portant les mots Falun Dafa, ils souhaitaient rappeler au président ce qui se passait en Chine et montrer que le monde est au courant de la persécution.

Lorsque j’ai entendu que le président Chinois allait visiter les pays Baltes, qui sont situés prés de la Suède, ma famille et moi avons décidé d’aller en Lettonie. Le matin de notre dernier jour à Riga nous avons trouvé un endroit près de l’hôtel où demeurait Jiang Zemin. Nous avions trouvé qu’il allait quitter le pays ce matin là et nous nous tenions par conséquent sur une voie piétonne à côté de la route où devait passer son escorte. Cet endroit était destiné aux piétons et nous ne dérangions en aucune façon la circulation. Avec nous, il y avait trois femmes d’âge mûr, nous étions dix au total. Nous avons réussi à rester là à peu prés trois minutes avant que les agents de la sécurité, la police et autres personnels n’arrivent et ne nous forcent à partir. La raison est que nous portions des vestes ou des sweaters jaunes !

Nous avons été forcés à nous tenir à distance, cachés par des buissons et des arbres. En dépit du fait que nous nous étions conduits avec la plus grande tranquillité et dignité tout le long de l’incident, ils ont parqué deux grands minibus juste devant nous. Nous ne devions, en aucune circonstance, être vus, le président ne devait pas voir nos vestes jaunes. Six gardes nous ont entourés mais nous sommes demeurés calmes et avons attendu. Certains d’entre nous ont fait une exercice de méditation tranquille, Fa Zheng Nian, qui répand tranquillité et harmonie tout autour. Un d’entre nous s’est adressé aux policiers et leur a expliqué ce qui concernait le Falun Gong et la persécution en Chine. Enfin le cortège est passé et nous avons sorti nos drapeaux jaunes. Mais derrière des arbres, des buissons, des mini-bus et des policiers je doute que nous ayons pu être vus. Une minute plus tard, le président était passé, nos surveillants disparurent et nous étions de nouveau seuls sur la voie piétonne.

Dans toute cette triste histoire, il a été plutôt comique qu’ils aient gaspillé tant de leurs resources sur nous, mais le tragique est qu’une pays d’Europe censé être démocratique, ait aveuglement obéi aux caprices d’un dictateur haineux. J’ai toujours été une personne respectueuse des lois et ne ferais jamais de mal à autrui, pourtant j’étais traitée comme une terroriste. C’était une situation pénible, mais plus que tout une violation du droit démocratique à la liberté d’expression et à manifester.

Comment cela a-t-il pu arriver en Europe ?
Je pense qu’il est de la plus grande importance que les gens dans toute l’Europe, et dans le monde, sachent ce qui se passe en Chine. En se mettant au courant des faits concernant la persécution du Falun Gong et celle aussi d’autres groupes qui sont soumis à des actes de cruauté, on n’est plus si facilement manipulé. Au lieu de cela on peut demeurer objectif et défendre les droits humains fondamentaux.

Même si les relations d’affaires et les contrats sont importants dans la société d’aujourd’hui, ils ne devraient jamais devenir plus importants que les valeurs démocratiques ! De plus, il est vraiment important que nous ayons une conscience morale. Sans sentiment fraternel ni considération notre société deviendrait un désert de caillasse où les plus forts survivent grâce à la brutalité et à la haine.

Le Falun Gong enseigne que les caractéristiques de l’univers sont la Vérité, la Compassion et la Patience
C’est une caractéristique vraiment belle et qui existe dans tous les êtres vivants. Cultiver c’est s’assimiler soi-même de plus en plus à cette caractéristique, et devenir éveillé signifie s’y être complètement identifié. Comme il serait fantastique que tous les gens pensent un peu à cette caractéristique et essaient de vivre un peu plus en accord avec elle.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.