Un officier de l'armée de l'air chinoise tué parce qu'il pratiquait le Falun Gong

- BEIJING, 6 mars 2002 ( Centre d'Information sur le Falun Dafa) - Un officier de l'armée de l'air chinoise de 49 ans est mort en détention. ll avait été arrêté du fait des ses appels publics en faveur du Falun Gong.

Le corps de Wang Yu, un officier de l'armée de l'air chinoise qui servait la station de contrôle du trafic aérien, a été incinéré dans la banlieue Sud de la ville de Gongzhuling le 22 février 2002. Les témoins au crematorium ont rapporté l'arrivée à 15h d'un corps masculin ayant subi une "chirurgie" récente laissant son visage méconnaissable. La cause officielle du décès est un "accident de circulation". A 16h, le corps de Wang avait été incinéré ; sa famille n'a pas reçu les cendres.

Wang était diplômé de l'académie militaire et avait commencé à pratiquer Falun Gong en 1996. Ses supérieurs et les hommes sous ses ordres avaient tous une bonne impression de Wang, et le tenaient en grande estime. En janvier 2002, la direction de son département a essayé de lui faire signer une lettre de renonciation au Falun Gong. Consient de l'intense persécution des pratiquants de Falun Gong, Wang était pleinement conscient qu'il allait subir de fortes pressions. Il décida cependant de rester ferme dans ses. Peu après, par sens de la responsabilité envers sa nation, il est aller à Pékin pour faire appel pacifiquement, demander que ses droits et ceux des autres pratiquants de Falun Gong soient respectés.

Des sources fiables en Chine indiquent que des responsables de l'Armée de l'Air ont eu peur de perdre leur poste si leurs supérieurs apprenaient la pratique de Wang, ils ont donc placé la demeure de Wang sous surveillance permanente et l'ont dénoncé aux autorités militaires de la ville voisine de Shenyang. Les officiers sont ensuite allés à Gongzhuling pour y rechercher Wang Yu. Ceux qui connaissaient son visage ont été postés à toutes les entrées et sorties de la ville. Le gouvernement a engagé les services communautaires pour engager des recherches dans chaque quartier. Un rumeur a été mise en circulation, disant que Wang portait une arme et peut-être même des explosifs. Le fait que Wang était un pratiquant de Falun Gong forcé de fuir n'était pas mentionné.

Le soir du 14 février, des sources indiquent que trois camions pleins de militaires avaient rejoint la police locale près du 7ème lycée de Gongzhuling . Ils ont encerclé la zone à fouiller pour y trouver "un haut officier du district militaire de Shengyang qui est un pratiquant de Falun Gong". Le 16 février, la police a promis une récompense de 20,000 Yuan pour la capture de Wang Yu (plus de 3 ans du salaire moyen chinois). Le mandat d'arrêt ne disait pas que Wang Yu pratiquait le Falun Gong ni qu'il était officier de l'Armée de l'Air. On ne l'a plus revu vivant.

Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa, est une pratique de méditation et d'exercices basée sur le principe universel de "Vérité, Compassion, Patience". Cette pratique, ésotérique pendant des milliers d'années, a été rendue publique en 1992 par M. Li Hongzhi. Falun Gong s'enracine dans la culture traditionnelle chinoise, mais est distinct des pratiques chinoises comme le bouddhisme et le taoïsme. Il s'est rapidement popularisé et est aujourd'hui pratiqué dans plus de 50 pays.

Le Centre d'Information sur le Falun Dafa a confirmé le décès de 371 personnes depuis le début de la persécution de Falun Gong en 1999. Des sources officielles chinoises cependant estiment à plus de 1600 le nombre des victimes. Plus de 100 000 personnes ont été détenues, et plus de 20 000 ont été condamnées aux travaux forcés sans procès.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.