La Mort de Lan Hongyu révèle la brutalité du régime de Jiang

Le matin du 2 juin 2001, le pratiquant de Falun Dafa Lan Hongyu a été arrêté par la police de la sous-station du comté de Shimen, province de Hebei. Aucune preuve ou raison de son arrestation ne lui a été fournie. Il a été transféré à l'hôtel Pingan à l’intérieur de la cour méridionale du Centre de détention de la ville de Zunhua. Dix jours plus tard, ses parents ont été avisés par Wang Chunzhan, le secrétaire du parti du comté de Pingan, de venir le chercher immédiatement. Cependant, le 11 juin, les officiels du comté de Pingan, Xu Lanming et Liu Fusheng, ont été avisés de reprendre Lan Hongyu, mais ils n'osaient pas le faire quand ils ont vu qu'il était déjà inconscient. Ils ont alors dit à sa famille de le ramener à la maison.

Quand Wang Chunzhan a mené les parents de Lan au Centre de détention, ils l'ont vu avec les bras et les jambes menottés aux quatre coins d'un lit en métal. Il ne répondait pas et un faible battement de cœur était la seule indication qu'il était encore vivant. De retour à la maison, le 15 juin, sa famille l'a transporté à Beijing pour recevoir des soins. Le matin du 16 juin, il a été déclaré mort au Centre des soins d'urgence de Beijing. Détenue dans une session de lavage de cerveau, la mère de Lan n'a pas été informée de la mort de son fils. On a secrètement ordonné à la police d'amener la dame âgée chez sa fille.

Pourquoi une jeune vie saine a-t-elle été fauchée ainsi sans raison ? Où sont les droits de l’homme ? Où sont la loi et la justice ? Depuis le 20 juillet1999, le régime de Jiang a intensifié la persécution du Falun Gong avec le temps. «Battre les gens à mort ne signifie rien, ou pourrait être considéré comme suicide. » Un tel ordre émanant du Bureau 6-10 [ une agence créée spécifiquement pour persécuter le Falun Gong, doté d'un pouvoir absolu sur chaque niveau d'administration du Parti et sur d'autres systèmes politique et judiciaire] a été transmis à tous les niveaux du gouvernement et de la police. C'est difficile à croire, mais les faits sanglants sont juste devant nos yeux.

Le rapport d'autopsie révèle que la mort de Lan a été causée par des coups violents :
nécrose du tissu cérébral de la tempe gauche
Nécrose hémorragique et œdème du tissu profond du cerveau
caillots de sang
" herniation "du cervelet et bulbe rachidien
"HCI " élevé du sang
En conclusion, cet homme est mort d'une rupture et du saignement du vaisseau sanguin cérébral, ce qui a provoqué une nécrose de la masse de tissu au cerveau. L' "herniation " du cervelet et du bulbe rachidien a entraîné des problèmes respiratoires.

Ceci mène à la conclusion que Lan Hongyu est mort des suites de multiples coups et de la torture, et le personnel du gouvernement de Zunhua, le Bureau 6-10, le Service de la politique et de la sécurité, le centre de détention en est responsable.

Le bien est récompensé par le bien et le mal sera puni. L'histoire rétablira la réputation du Falun Dafa et rendra justice à Lan Hongyu et aux autres pratiquants persécutés.
Addendum :
Les parents de Lan Hongyu sont persécutés après sa mort
Parce que le cas de Lan Hongyu a été révélé sur un site du Falun Gong, le gouvernement de la ville de Zunhua, province de Hebei, était furieux et avait peur. Afin de savoir comment l'information a été divulguée, ils ont arrêté son frère, Lan Hongbo, un non-pratiquant, et l'ont détenu pendant deux jours. Sa mère a été obligée de quitter sa maison et d'errer afin d'éviter la persécution.

Nous lançons un sérieux avertissement au gouvernement de la ville de Zunhua : vos actes inhumains obtiendront sans aucun doute une punition céleste ! Le bien sera récompensé par le bien et le mal apportera le mal. Si ça n'arrive pas maintenant, ça arrivera sûrement dans le futur. Arrêtez la persécution de la famille de Lan Hongyu et des pratiquants de Dafa, faites immédiatement une investigation pour découvrir qui sont les gens responsables de son décès, punissez-les selon la loi et que justice soit faite !
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/2/16/18814.html
http://minghui.cc/mh/articles/2002/2/9/24611.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.