Une jeune femme pratiquante est mentalement traumatisée suite à la brutalité policière dans la province de Hebei

Le 3 juin 2004, Mme Wang Lijuan du Comté de Lincheng est retournée chez elle après quatre mois de torture au Centre de Détention du Comté de Lincheng et à l'Ecole de Lavage de cerveau de la ville de Xintai dans la province de Hebei. Tragiquement, cette jeune femme autrefois active et en bonne santé est à présent dans une incapacité mentale complète.

Avant le Nouvel An chinois de 2004, l'officier de police Gao Sanni de la Section Politique et de Sécurité du département de la police du comté et Wang Huafeng du Poste de Police de Chengguan sont allés tous les deux fouiller la maison de Wang Lijuan sans mandat. Ils étaient dirigés par le chef du "bureau 610" (1) Feng Shuqun et le Député Chef de la Police Li Qingshan. Leur plan d'arrêter Wang Lijuan n'a pas fonctionné à cause de la forte résistance de Wang Lijuan. Le 13ème jour la Nouvelle Année chinoise, l'officier de police Gao Sanni est revenu avec une vingtaine d'autres. Ils ont traîné Wang Lijuan dans une fourgonnette de police et l'ont emmené au centre de détention.

Wang Lijuan par deux fois a entrepris une grève de la faim durant sa détention afin de protester contre sa persécution. La police l'a nourri de force par le nez avec un tube en plastique, conduisant à son estomac, afin de la torturer. Le gavage forcé a fait saigner son nez. Après 35 jours de détention, le policier Li Qingshan a demandé 2700 yuan (2) à la famille de Wang. Cependant, après avoir reçu l'argent, Li et Feng Shuqun (chef du "bureau 610") l'ont envoyé à l'Ecole de Lavage de cerveau de la ville de Xintai pour y subir davantage de persécution.

Les tortionnaires dans l'école ont bombardé Mme Wang de théories perverses. Ils l'ont forcé à écrire les "Quatre Déclarations" (3) pour dénoncer le Falun Gong. Le député administrateur Qiu Youlin a fréquemment essayé de la forcer à insulter le Falun Gong. Quand elle refusait, ils ne lui permettaient pas de dormir pendant des jours. Chaque jour, des collaborateurs (4) se relayaient pour harceler Mme Wang. L'implacable torture physique et mentale l'a grandement endommagé.

Avant le 1er mai, les autorités de la classe de lavage de cerveau ont promis à Mme Wang qu'elle serait bientôt libérée. Wang Lijuan est devenue très anxieuse. Jour après jour, elle souhaitait de plus en plus voir son fils et ses parents. Cependant, le superviseur de la classe de lavage de cerveau lui a dit en fin de compte que comme elle ne renonçait pas au Falun Dafa, elle resterait en détention. Wang Lijuan a été anéanti. Après trois mois d'infernales tortures physiques et mentales, elle n'en pouvait simplement plus. Son esprit s'est effondré. Elle a été mentalement traumatisée. Elle ne dormait plus la nuit. Ses mots n'avaient plus de sens; elle ne pouvait plus se contrôler ni en écrivant ni en dessinant. Un jour, elle s'est évanouie dans les toilettes. Sachant qu'elle pouvait mourir à tout moment, les responsables de la classe de lavage de cerveau ont rapidement rendu Wang Lijuan à sa famille.

Quatre mois d'abus brutaux ont conduit une jeune femme active et saine à un état d'effondrement mental. Elle parle sans cesse toute seule, serrant contre elle une peluche rembourrée en forme de singe. Ses yeux se fixent soudain quelque part sans but. Elle pleure et elle rit sans raison apparente. Parfois elle se plaint d'être observée, hurlant durant toute la nuit.

Au printemps de l'année dernière, la deuxième soeur aînée de Wang Lijuan, Wang Liqing, a aussi été kidnappé et envoyé à l'Ecole de Lavage de cerveau de Xintai. Les tortionnaires étaient les officiers de police Feng Shuqun, Li Qingshan et Gao Sanni. Pendant plus de vingt jours, les policiers ont empêché Wang Liqing de dormir. Elle a presque été mentalement traumatisée. Maintenant elle se teint éloignée de chez elle et doit se cacher, allant de place en place afin d'éviter d'être arrêtée. Le policier Li Qingshan a essayé de l'arrêter en promettant une récompense pour toute information sur elle. Les parents âgés de la jeune femme ont subi un énorme chagrin ces dernières années. Ils ont perdu tout espoir d'avoir à nouveau une vie normale.

Personnes responsables de la persécution:
Sun Jumin, Chef député du "bureau 610" de la ville de Xingtai
Liu Lixiang, Superviseur de l'Ecole de Lavage de cerveau de la ville de Xingtai
Qiu Youlin, Superviseur député de l'Ecole de Lavage de cerveau
Li Shubin, Chef de la Section Education à l'Ecole de Lavage de cerveau
Traîtres: Li Meiyun, Wang Jimin, Chen Weimin, Li Suyan
Personnes responsables dans le Comté de Lincheng:
Cui Cunli, Secrétaire du Parti du Comité du Comté, 86-319-7199988
Feng Shuqun, Ancien Chef du "bureau 610", 86-319-7182610 (bureau), 86-319-7166218 (maison)
Rong Xiuzhen, Epouse de Feng Shuqun (travaille à la Division Calibrage, Département d'Alimentation du Pouvoir du Comté de Lincheng)
Luu Ruifeng, Député Secrétaire du Parti du Comté
Zhang Pingquan, Secrétaire du Comité de Sécurité Politique, 86-319-7199917 (bureau), 86-319-7161838 (maison)
Liu Yuanjie, Chef du Département de Police
Liu Jingshen, Directeur Politique de la Police

Notes

(1) Le "bureau 610" est une agence spécialement créée pour persécuter le Falun Gong, avec un pouvoir absolu sur chaque niveau dans le Parti et sur tous les autres systèmes politiques et judiciaires.

(2) Le Yuan est la monnaie chinoise; 500 yuan est égal au salaire mensuel moyen d'un travailleur urbain.

(3) "Déclarations" forcées sous le lavage de cerveau et la torture, les pratiquants sont contraints d'écrire des déclarations renonçant au Falun Dafa, promettant de ne pas s'associer avec des pratiquants et de ne pas aller à Beijing faire appel pour Dafa.

(4) Les collaborateurs sont d'anciens pratiquants du Falun Gong qui se sont détournés à cause du lavage de cerveau et de la torture.


Version chinoise disponible sur http://www.minghui.ca/mh/articles/2004/6/22/77684.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.