L’histoire de deux sœurs jumelles

Ma sœur et moi sommes jumelles. Par pur hasard, notre anniversaire tombe le premier jour du premier mois lunaire sur le calendrier lunaire chinois. Aujourd’hui, ma sœur vit en Chine et moi au Canada.

Nos cœurs sont reliés. D’un simple geste, l’une de nous peut dire ce que l’autre est en train de penser. Nos intérêts et nos expériences de vie sont étonnamment semblables. Nous avons toujours la même opinion sur un sujet spécifique. Ce genre d’empathie et de similitude ne peut pas être expliqué et compris, même par notre mère.

Ma sœur et moi n’avons jamais voulu être séparées l’une de l’autre. Cependant, nos destinées nous ont éloignées l’une de l’autre. A part ma sœur jumelle, toute ma famille a émigré au Canada. Au moment de la séparation, aussi bien ma sœur que moi-même avons beaucoup souffert. Nous avions l’habitude de nous appeler tous les jours par téléphone. C’était presque devenu une habitude de nous dire quelques mots que nous deux pouvions comprendre sans explications supplémentaires.

Cependant, une chose terrible est arrivée entre nous sans qu’on s’y attendre. Je n’avais jamais pensé qu’un tel genre de propagande réapparaîtrait en Chine, cela a réellement créé une brèche entre ma sœur jumelle et moi.

En automne 1996, une de mes meilleures amies est retournée en Chine pour rendre visite à sa famille. A son retour, elle m’a raconté que beaucoup de gens pratiquaient le Falun Gong. […] quand j’ai entendu les mots Falun Gong. J’ai su que c’était ce que j’avais cherché pendant toute ma vie. […] Je ne m’étais jamais attendue à ce que ma sœur jumelle et moi puissions avoir des opinions différentes sur cet important sujet, elle a pourtant totalement accepté les fabrications et les mensonges du gouvernement chinois ; dans les journaux, à la radio et à la télévision. Sans réfléchir davantage, elle a fait une croix sur les aspirations et les réalisations des pratiquants de Falun Gong.
[…]
Cependant, un incident est arrivé en automne dernier qui a changé son opinion du Falun Gong. Ma sœur m’a raconté cette expérience par téléphone.

En automne dernier, son unité de travail a organisé un voyage pour les cadres. Parmi eux, la femme du directeur était pratiquante de Falun Gong. Pendant le voyage de deux jours et deux nuits, ma sœur, en compagnie de plus de dix autres personnes, ont posé à cette vieille dame beaucoup de questions, auxquelles elle a répondu d’une manière paisible et convainquante. « Elle a vraiment convaincu la plupart de ceux qui étaient présent. J’ai senti que ce que le Falun Gong enseigne a vraiment un sens. »

Elle a raconté que cette vieille femme avait l’air différente des autres. Son visage était si doux et lumineux, qu’ils ne pouvaient pas se comparer à elle, bien qu’ils soient tous jeunes. La vieille femme a dit qu’auparavant elle avait trois maladies graves, qui ont toutes disparu quand elle a pratiqué le Falun Gong. Elle a aussi raconté qu’elle avait été arrêtée quatre fois depuis que le Falun Gong était persécuté ; cependant, elle a continué à pratiquer après avoir été libérée. Ma sœur m’a dit que bien qu’elle ne puisse pas pratiquer le Falun Gong comme nous, elle sentait que ce que le Falun Gong enseigne avait vraiment un sens.

Après la conversation téléphonique, j’ai pleuré. J’admire de tout mon cœur les pratiquants en Chine qui sortent pour clarifier la vérité aux gens. Ma sœur ne pratique pas le Falun Gong maintenant, mais elle dit souvent : « Ma sœur et sa famille pratiquent le Falun Gong et je suis vraiment heureuse pour eux. »
[…]
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/1/5/17449.html
http://www.minghui.ca/mh/articles/2001/12/29/22213.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.