Répondre à neuf questions - quatrième et cinquième questions.

Question 4. Si votre maître est si grand, alors pourquoi ne rentre-t-il pas pour endurer la persécution ?
Réponse : Tous ceux qui sont allés au bureau des appels dire la vérité ont été brutalement battus et envoyés en camp de travail et en prison. Pensez-vous que si M. Li Hongzhi était rentré en Chine, le Parti aurait réellement entrepris un dialogue et résolu le problème pacifiquement ? Alors, cela a-t-il vraiment un sens de rentrer ?
Les bonnes personnes doivent-elles endurer d’être persécutées par les mauvaises personnes afin de prouver qu’elles sont bonnes ? […] La bienveillance de M. Li Hongzhi n’a pas besoin d’être contrecarrée ni prouvée par la persécution. Au contraire, elle réside justement dans sa résistance et sa désobéissance au mal. […]. Ne savez-vous pas que simplement se soumettre à l’oppression et aux mauvais traitements est complaisance envers le mal, ce n’est absolument pas vertueux.
[…]
Question 5. Si Falun Dafa est aussi bon, pourquoi souffrirait-il une telle persecution?
Réponse: Dans nos sociétés actuelles, une personne ayant des paroles et des comportements remarquablement droits ne peut pas être tolérée par les autres. Ils l’isoleront et l’attaqueront. Le Falun Gong a des dizaines de millions de pratiquants. Si tous étaient droits, le mal ne serait-il pas intimidé ? Si tous deviennent bons et droits, le mal ne perdra-t-il pas son pouvoir ? Par conséquent, le mal fait de son mieux pour exterminer le bien et ce qui est bienveillant, il plaide en faveur de ce qui est mauvais et faux.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.