Répondre à neuf questions - troisième question

Réponse :

(1) les avantages qu’une société harmonieuse peut obtenir ne viennent pas d’un seul individu disant une chose une fois, mais de beaucoup de gens inflexibles qui persévèrent durablement pour la justice ;

(2) Dire la vérité, insister sur la vérité et protéger la bonté est la nature humaine fondamentale. La recherche actuelle des biens matériels peut-elle être une excuse pour renoncer ou demeurer indifférent à la justice par peur du pouvoir despotique ? Pourquoi le bien doit il silencieusement et passivement endurer la calomnie vicieuse, endurer d’être faussement accusé et violemment réprimé ?

(3). Le bien devrait être grandement encouragé et mis en avant. Si quelqu’un n’encourage pas le bien, cela revient à laisser une ouverture au mal. De nos jours il y a dans la société tant de choses dégoûtantes. Pourquoi le bien ne peut il être montré ouvertement pourquoi n’autorise-t-on pas les gens à en entendre parler ? Promouvoir le bien peut supprimer le mal. C’est la connaissance commune. Elle est pour le bien de nous tous et de la nation et pour la postérité.

(4) Combien de gens ont été privés de leur droit à bénéficier du Falun Gong à cause de cette absurde persécution? Et combien de gens innocents ont été induits en erreur ?

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.