Un Exposé du « cas de meurtre de Zou Gang »

Déclaration au grand public : Zou Gang n’avait jamais pratiqué Falun Gong. Le meurtre a été commis par une personne psychotique.
 

Le cas de meurtre de Zou Gang est arrivé le matin du 23 décembre, 1999. Même avant que l’enquête sur le cas ne soit terminée, le 29 décembre, moins d’une semaine plus tard, CCTV a diffusé un rapport calomnieux montant un coup contre le Falun Gong dans ses Nouvelles du Soir et Focus (voir CCTV Online News Edition le 30 décembre 1999. Ce rapport n’était pas conforme aux faits. En réalité,Zou Gang n’avait absolument jamais pratiqué le Falun Gong. Le meurtre était totalement le résultat de sa psychose.

Zou Gang, alors âgé de 39 ans, était employé par la Station de Semences du Bureau Général de la Forêt de Songhuajiang. Lorsqu’il était petit, il avait déjà acquis d’étranges comportements psychotiques d’hallucinations auditives, de visions, d’expériences sensorielles, etc. et il marmottait souvent des absurdités. Parce que ses parents ne l’ont pas envoyé voir des médecins durant la période ou il pouvait encore être contrôlé, sa psychose s’est aggravée dans les dernières années. Environ deux mois avant le meurtre, Zou était en congé de maladie pour hypertension mais en fait, c’était sa psychose qui le rendait incapable de travailler. Il était constamment agité et était terrifié par des sons et des images non existants, et avait peur d’être persécuté. Par exemple, il était convaincu que son ami empoisonnait son vin, qu’une ombre lui faisait du mal, et qu’il y avait un système d’écoute installé dans sa maison, qu’il essaya de trouver en démontant et en ruinant les systèmes d’électricité et de chauffage sous son lit. Il était constamment terrifié au point qu’il n’osait pas répondre aux appels téléphoniques de son patron et de ses camarades de travail. Lorsque les gens le visitaient, il n’osait pas ouvrir la porte. Il s’imaginait aussi que sa femme commettait l’adultère et que sa fille avait un autre père. Ceci le mena à divorcer d’avec sa femme en janvier 1999 et à refuser d’élever sa fille. Plus tard, sa condition empira de plus en plus. Deux jours avant le meurtre, il était incapable de dormir la nuit. Il se sentait agité et était dans un état de stupeur mentale. Il avait développé des problèmes mentaux sérieux au point ou il disait à son père qu’il avait eu une vision qu’il devenait empereur, après quoi il tuerait tous les membres de sa famille et ainsi de suite. Il appelait ses sœurs et leur disait des stupidités, les effrayant. Dans ces circonstances, un jour avant le meurtre, sa parente a appelé l’hôpital Psychiatrique Taiping à Harbin pour le faire mettre sous traitement. Le professeur de l’hôpital était très occupé lorsqu’il prit l’appel, il fixa donc un rendez-vous pour la rappeler. Mais lorsque le professeur rappela le lendemain matin au alentour de 10 heures, le meurtre avait déjà eu lieu, causant cette perte irrémédiable. D’après son comportement en commettant le crime, il est clair qu’il était hors de contrôle, il n’avait pas conscience de lui-même, et était dans un état de démence. Confronté a la scène du meurtre, il n’eut pas peur et ne se montra pas prudent, pas plus qu’il n’essaya de se cacher ou de se sauver. Il manifesta les qualités d’une personne s’éveillant soudain de sa stupeur. Ce n’était définitivement pas le comportement d’une personne normale. Il a dit lui-même qu’il était contrôlé par les voix aberrantes qu’il entendait.

Zou Gang n’a jamais pratiqué le Falun Gong. Apres que le meurtre ait été commis, en cherchant dans sa maison, les membres de sa famille et les gens de sa compagnie n’ont trouvé aucun livre de Falun Gong. Par contre, il avait plusieurs livres de la voie de cultivation Bouddhiste de la Terre Pure, laquelle ne se conforme pas aux enseignements du Falun Gong. Sa parente, ses voisins, amis, et camarades de travail n’avaient jamais remarqué qu’il ait jamais pratiqué le Falun Gong. Personne n’a pu en témoigner et personne ne le lui a jamais demandé. Il ne connaissait pas non plus les exercices de Falun Gong. Il ne connaissait rien du tout au sujet de Falun Gong. Zou Gang a lui-même déclaré qu’il avait commis le crime parce que quelqu’un lui avait dit que quelqu’un du nom de Lu ou Zou était une contre-personne, et que s’il ne tuait pas cette contre-personne, la contre-personne le tuerait, et ainsi de suite. Ceci démontre encore plus que Zou était un cas sérieux et typique de schizophrénie, et le meurtre fut commis à cause des voix aberrantes qui le contrôlaient. Rien à voir avec le Falun Gong.

Date d’affichage: 30/12/2001
Date originale de l’article: 30/12/2001
Catégorie: Clarification de la vérité

Traduit le 26/12/2001 http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2001/12/30/17290.html http://www.minghui.cc/mh/articles/2001/12/21/21773.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.