Un ancien journaliste du Service international de la CCTV actuellement hors de Chine parle du meurtre de FU Yibin

Je suis ancien journaliste au Service International de la China Central TeleVision (CCTV), j'ai pris connaissance, lors de mon voyage hors de Chine, du meurtre de FU Yibin qui a eu lieu à Pékin. Nous sommes dans la période du Nouvel An et bon nombre d'invités rendent visite à mes parents. Il y a parmi eux des chinois âgés qui ne sont jamais allés en Chine. Ils parlent du meurtre. Je les trouve vraiment drôles et ne peux m'empêcher de dire quelque chose à ce sujet :

En réalité, sur notre chaîne, les nouvelles concernant le Falun Gong sont des "nouvelles définitives", personne ne peut y toucher. Tous les articles qui y sont associés viennent directement du secrétaire particulier du bureau de l'éditeur en chef. Tous les départements travaillent là-dessus en les considérant comme des tâches politiques. Le groupe Informations ne peut absolument pas envoyer à son gré des journalistes faire des interviews, ceux qui le font sont tous des agents spéciaux, c'est très secret. Aucun d'entre nous ne veut s’en mêler -- on sait bien que ce sont de fausses informations, mais il y a des choses qu’on est obligé de faire. Aujourd’hui, ce sont tous des journalistes calculateurs et des "éditeurs" recevant directement les instructions du Ministère de la sécurité d'Etat qui sont chargés de ces nouvelles. Ils sont tous "absolument fiables " politiquement.

ZHAO Yimei (pseudonyme)

http://www.minghui.org/mh/articles/2001/12/27/22102.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.