Plusieurs événements condamnant la persécution du Falun Gong par le régime communiste chinois ont été organisés en Pologne

Le Falun Gong est basé sur le principe de Vérité-Bonté-Patience. En raison de sa popularité et de ses valeurs traditionnelles, le Parti communiste chinois (PCC) a persécuté les pratiquants depuis le 20 juillet 1999, soit depuis 21 ans.


Selon Minghui.org, plus de 4 500 pratiquants de Falun Gong ont perdu la vie sous la persécution, bien que le nombre soit vraisemblablement de nombreuses fois plus élevé. Des centaines de milliers de pratiquants ont été emprisonnés ou incarcérés dans des camps de travail forcé, ont subi des tortures physiques et mentales et ont même été soumis à des prélèvements d'organes de leur vivant avec l’approbation de l'État.


Les pratiquants de Falun Gong à travers le monde mènent des activités pour marquer le début de la persécution et sensibiliser à la situation en Chine. Les pratiquants de Pologne ont organisé plusieurs événements du 19 au 26 juillet pour protester contre la persécution longue de 21 ans et réclamer sa fin.


Protester contre la persécution devant l'ambassade et le consulat chinois

Les pratiquants manifestent pacifiquement devant l'ambassade de Chine et commémorent les compagnons de pratique ayant perdu la vie sous la persécution.


Une manifestation pacifique a également eu lieu devant l'ambassade de Chine à Varsovie le 19 juillet 2020, pour informer les gens de la persécution et du prélèvement d'organes à vif par le PCC. Les pratiquants ont rendu un hommage silencieux aux pratiquants morts sous la persécution.

Veillée aux chandelles devant le consulat chinois dans la ville balnéaire de Gdansk

Une veillée aux chandelles a également eu lieu le 25 juillet devant le consulat chinois à Gdansk, en commémoration des pratiquants morts sous la persécution.


Campagne de sensibilisation dans la vieille ville de Varsovie

Les pratiquants ont tenu des activités à Varsovie pour sensibiliser à la persécution. Les gens ont signé la pétition condamnant la persécution.


Les pratiquants de Falun Gong ont clarifié la vérité dans la vieille ville de Varsovie le 19 juillet. Ils ont distribué des dépliants, fait la démonstration des exercices et recueilli des signatures. De nombreuses personnes ont signé la pétition après avoir appris la persécution.


Le confinement pour contrôler la pandémie de coronavirus a été presque complètement levé en Pologne. Les gens sont sortis pour profiter du beau temps et la vieille ville de Varsovie était très animée. Beaucoup se sont arrêtés, ont lu les affiches et ont signé la pétition.


" Je suis au courant de la persécution du Falun Gong depuis longtemps ", a dit un homme, " mais je pensais que cela n'avait rien à voir avec la Pologne car la Chine est si loin. Je n'ai donc pas signé votre pétition avant. Maintenant, je pense que j'avais tort.


"Cette pandémie de coronavirus me permet de comprendre que le PCC est la source du virus. Apaiser une force maléfique nuit aux gens innocents. Tout le monde devrait aider à éliminer le PCC. J'ai signé la pétition pour soutenir le Falun Gong. Bonne chance! "

Regina Siejkowska discute avec un pratiquant pour en apprendre davantage à propos du Falun Gong.

" Les bonnes personnes ne jouissent d' aucune dignité sous le contrôle du PCC", a déclaré Regina Siejkowska. " Elles ne peuvent que survivre durant cette persécution. Le monde est si mauvais. Seul Dieu peut nous sauver. Nous, les humains, devons faire de notre mieux, même la plus petite des choses, pour changer le monde. Je signe pour soutenir le Falun Gong. "


" Je sais que ce fléau va éliminer beaucoup de mauvaises personnes", a déclaré une vieille dame." Il fait toujours plus sombre avant l'aube. Je crains que nous soyons confrontés à une immense catastrophe. Mais les bonnes personnes mourront-elles aussi? "


" Nous recherchons les bonnes personnes ", lui a dit une pratiquante. " Nous leur faisons connaître le Falun Gong et la persécution. Ne vous inquiétez pas pour l’avenir."


La dame a serré la main de la pratiquante et a dit : "Je signe pour soutenir le Falun Gong !"


Le Dr Abrha d'Ethiopie, qui aime la culture chinoise, signe la pétition pour condamner la persécution.

Le Dr Abrha d'Ethiopie vit en Allemagne. Il aime l’ancienne culture chinoise et a lu les œuvres de Confucius. Il faisait du tourisme en Pologne et entendait parler du Falun Gong pour la première fois. Il était très intéressé.


"Je dois lire Zhuan Falun", a-t-il déclaré. "Un groupe pacifique que le PCC persécute, par tous les moyens, doit avoir un grand pouvoir spirituel. Je dois en apprendre davantage. "


Il a été choqué d'apprendre la persécution du PCC et le prélèvement d'organes à vif. Après avoir signé la pétition, il est allé visiter la vieille ville, puis il est revenu auprès des pratiquants et s'est assis pour regarder et écouter.


Rassemblement devant le Parlement

Rassemblement pacifique devant le bâtiment du Parlement polonais à Varsovie
Les pratiquants parlent avec les passants et les responsables politiques du Falun Gong et de la persécution devant le Parlement.

Les pratiquants ont organisé un rassemblement devant le Parlement et ont appelé le gouvernement polonais à prendre des mesures pour aider à mettre fin à la persécution du PCC.4


Le rassemblement a duré de 7 h à 18 h. Des journalistes, des députés, des membres du personnel et des passants se sont arrêtés pour écouter et exprimer leur soutien. Les gens ont accepté les dépliants et écouté attentivement les explications des pratiquants. De nombreuses personnes ont pris les affiches et la démonstration des exercices en photo.


"Je suis au courant de la persécution du Falun Gong ", a déclaré Antoni Macierewicz, député et ancien ministre de la Défense, après avoir lu les affiches. "Je soutiens votre événement."


Il a dit qu'il était au courant de la déclaration commune signée par plus de 600 anciens et actuels membres du parlement et des assemblées législatives des États dans plus de 30 pays. Il a envoyé sa signature pour la déclaration le lendemain et a demandé aux pratiquants de soumettre pour lui la déclaration protestant contre la persécution du PCC.


Événements organisés à Gdansk pour protester contre la persécution

Les pratiquants démontrent les exercices du Falun Gong sur la place longue à Gdansk


Les pratiquants ont organisé des activités sur la populaire place longue à Gdansk, une ville du nord de la Pologne, les 25 et 26 juillet. Ils ont présenté le Falun Gong et dénoncé la persécution.


La veille, ils avaient rendu visite au gouvernement provincial de Poméranie et au gouvernement de la ville de Gdansk pour distribuer des dépliants et des magazines dr Falun Gong aux employés de chaque département.


Expliquer le Falun Gong et la persécution au public
<
Les gens signent la pétition pour condamner la persécution

"Votre événement rend cet endroit sacré", a déclaré Barbara Kowaczka. "J'espère que toutes les bonnes personnes viendront vous écouter."


"J'ai vu des activités similaires à Londres", a déclaré Anton Łukasz. "J'ai été touché à chaque fois. Je connais le Falun Gong et j'ai lu de nombreux articles sur la persécution. Je soutiens le Falun Gong. Vous faites bien. C'est un événement important. "

Paulina Binek (deuxième à gauche) prend des copies supplémentaires des dépliants du Falun Gong pour les membres de sa famille.
L'ancien président du Parlement Marek Borowski et son épouse signent la pétition pour condamner la persécution.


Version anglaise :
Poland: Multiple Events Held to Protest the Chinese Communist Regime’s Persecution of Falun Gong

Version chinoise :
波兰法轮功学员举办多项活动-抗议中共迫害(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.