Vingt-six élus suédois publient une déclaration commune pour soutenir le Falun Gong et condamner la persécution

Le 20 juillet marque la 21e année de la persécution du Falun Gong, une pratique spirituelle pacifique, par le Parti communiste chinois (PCC). Des élus, dont des membres du Parlement suédois et des membres du Parlement européen, ont signé une déclaration commune pour exprimer leur soutien au Falun Gong et condamner la persécution du PCC.


Ann-Sofie Alm, membre du Parlement suédois et initiatrice de la déclaration commune

Membres du Parlement suédois ayant signé la déclaration commune
Membres du Parlement européen ayant signé la déclaration commune

Ann-Sofie Alm, membre du Parlement suédois, a été l'initiatrice de la déclaration commune. Elle a publié la déclaration suivante :

"Depuis le début de la persécution des pratiquants de Falun Gong, 21 ans se sont écoulés jusqu'au 20 juillet de cette année. Le monde libre a progressivement pris conscience du traitement cruel infligé au peuple chinois par le parti communiste chinois. Je souhaite que les gens comprennent que les pratiquants de Falun Gong sont des prisonniers de conscience. Ils sont emprisonnés ou incarcérés dans des camps de travail forcé ou des centres de détention sans procès. On rapporte également qu'ils ont été torturés et même tués pour leurs organes. C'est notre intention initiale de lancer cette déclaration commune".


"En fait, la persécution des groupes vulnérables en Chine est la plus grave violation des droits de l'homme dans l'histoire du monde. Certains observateurs internationaux et institutions judiciaires la décrivent comme un génocide. Notre monde libre doit parler au nom du peuple chinois. Nous devons nous unir. C'est pourquoi cette déclaration commune est extrêmement importante".


"Le Parti communiste chinois doit savoir ce que veut le monde libre : cette persécution et toutes les autres persécutions doivent cesser. Ces atrocités doivent cesser immédiatement".

Le Swedish Daily (SvD), le deuxième plus grand quotidien de Suède, a rapporté la déclaration commune sous le titre "Les plus grands dignitaires appellent à la solidarité avec le Falun Gong".


Alm a déclaré dans une interview que cette déclaration commune ne venait pas seulement de Suède, mais d'une déclaration commune de près de 600 législateurs dans 27 pays du monde. Elle a également déclaré que les habitants de Hong Kong, qui sont maintenant préoccupés par leur liberté, se battent contre le PCC précisément parce que les habitants de Hong Kong ont une compréhension profonde de ce que le PCC peut faire. Le monde reconnaît peu à peu la nature du PCC et s'unit pour lui résister.


Contexte
Le Falun Gong (également connu sous le nom de Falun Dafa) est une croyance spirituelle basée sur les principes d'Authenticité-Bonté-Tolérance. La pratique du Falun Gong améliore la santé et le caractère. Il y a 21 ans, le 20 juillet 1999, le Parti communiste chinois (PCC) a lancé sa persécution en raison de la grande popularité de la pratique spirituelle.


Depuis le 20 juillet 1999, la mort de plus de 4500 pratiquants de Falun Gong a été documentée. Des centaines de milliers de pratiquants ont été emprisonnés, incarcérés, torturés et même soumis au prélèvement d'organes à vif, validé par l'État.


Le nombre réel pourrait être beaucoup plus élevé en raison de la dissimulation intentionnelle du PCC et de la censure de l'information. Les pratiquants de Falun Gong du monde entier mènent des activités autour du 20 juillet chaque année pour protester pacifiquement contre la persécution et en demander la fin.


Version anglaise disponible à:
https://en.minghui.org/html/articles/2020/7/25/186022.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.