Le département d'État américain exhorte la Chine à mettre fin à la persécution du Falun Gong

Michael Pompeo, secrétaire d'État américain, a publié une déclaration le 20 juillet 2020, appelant le Parti communiste chinois (PCC) à mettre fin immédiatement à la persécution du Falun Gong.


Michael Pompeo, secrétaire d'État américain

Dans la déclaration publiée sur le site web du Département d’État américain, Pompeo a condamné la tentative du PCC d'éradiquer le Falun Gong, une pratique spirituelle basée sur les principes de Vérité-Compassion-Attention. Il a déclaré que les pratiquants de Falun Gong sont pacifiques et qu'ils ont lutté pour le droit de pratiquer leur croyance en Chine. De nombreuses preuves montrent la brutalité dont le PCC a fait preuve à l'encontre des pratiquants au cours des 21 dernières années.


Pompeo a déclaré avoir rencontré Zhang Yuhua, un pratiquant de Falun Gong et victime de la répression, lors de la réunion ministérielle pour l'avancement de la liberté religieuse l'année dernière. "Après avoir survécu à ce qu'elle a décrit comme de la torture dans un camp de travail et une prison en Chine, elle défend les intérêts de son mari emprisonné, Ma Zhenyu, qui a enduré des mois de torture parce qu'il refuse de renoncer à ses croyances en Falun Gong", a écrit la déclaration.


"Nous appelons le gouvernement de la RPC à mettre immédiatement fin aux abus et aux mauvais traitements dépravés qu'il inflige aux adeptes du Falun Gong, à libérer les personnes emprisonnées en raison de leurs croyances, comme Ma Zhenyu, et à se pencher sur le sort des adeptes disparus", a écrit la déclaration en anglais et en chinois, "21 ans de persécution des adeptes du Falun Gong est beaucoup trop long, et il faut y mettre fin".


Version originale :
https://en.minghui.org/html/articles/2020/7/23/185990.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.