L'Alliance interparlementaire sur la Chine publie une déclaration condamnant la persécution du Falun Gong depuis 21 ans

Capture d'écran/Youtube


A l'occasion du 21ème anniversaire de la persécution du Falun Gong, l'Alliance interparlementaire sur la Chine (IPAC) a publié une déclaration de soutien au Falun Gong. Elle a condamné le crime de prélèvement forcé d'organes sur les pratiquants du Falun Gong et a exhorté le monde à aider à mettre fin à la persécution.


La déclaration se lit comme suit : "Au cours des deux dernières décennies, la campagne contre les pratiquants de Falun Gong a entraîné l'emprisonnement de centaines de milliers de ses adeptes, où ils ont été soumis à certaines des formes de torture les plus graves.


"Les rapports sur le ciblage des prisonniers du Falun Gong pour leurs organes humains sont particulièrement troublants. Les preuves du prélèvement forcé d'organes en Chine sont apparues il y a 15 ans et un projet juridique indépendant et rigoureux - le Tribunal chinois - a conclu l'année dernière, au-delà de tout doute raisonnable, que cette pratique avait été perpétrée à un niveau généralisé, soutenu par l'État et systématique.


"Aujourd'hui, nous soulignons la situation critique du Falun Gong et de toutes les minorités religieuses qui ont souffert de la répression sous le régime du parti communiste chinois. Nous rappelons au monde les dépravations qu'ils continuent de subir et l'invitons à se lever et à s'exprimer pour mettre fin à cette répression, à l'impunité, et pour la justice, la responsabilité, les droits de l'homme et la dignité humaine pour tous les peuples de Chine".


L'IPAC est un groupe international multipartite de législateurs provenant de plus de dix pays démocratiques, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie, le Japon, l'Allemagne et la France. Il a été créé pour encourager la collaboration entre les pays afin de relever les défis posés par la Chine en matière de règles internationales, de droits de l'homme et d'intégrité nationale.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.