Nouvelles tardives: Un homme de Beijing purgeant une peine hors de prison pour sa pratique du Falun Gong meurt quelques semaines après avoir été harcelé

Par un correspondant à Pékin, Chine


Un résident de Pékin purgeant une peine hors de prison pour sa pratique du Falun Gong est décédé le 29 janvier 2019, quelques semaines après avoir été équipé d'appareils de surveillance électroniques et harcelé par les autorités.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle qui est la cible du régime communiste chinois depuis 1999.


M. Hou Junwen, un professionnel à la retraite, a été arrêté en mai 2017 après avoir été dénoncé pour la distribution de documents d'information sur le Falun Gong.


Les policiers du commissariat de Hepingjie ont confisqué ses livres de Falun Gong et autres effets personnels. Le centre de détention a plus tard refusé de l’admettre en raison de son état physique et il a été libéré sous caution.


M. Hou a été jugé par le tribunal de Wenyuhe le 29 septembre 2017 et condamné à deux ans de prison assortis d’une amende de 4000 yuans en décembre 2017.


Il a fait appel devant la Cour intermédiaire n ° 3 de Pékin, qui a tenu une audience le 31 janvier 2018 et a confirmé sa peine. Il a été condamné à purger une peine à l'extérieur de la prison en raison de sa mauvaise santé.


M. Hou a été harcelé par des membres du personnel du bureau local de la justice et forcé de porter un bracelet de surveillance électronique en janvier 2019, quatre mois avant l'expiration de sa peine. Il était profondément affligé par la surveillance stricte et est tombé gravement malade. Il est décédé quelques semaines plus tard.


Version anglaise :
Belated News: Beijing Man Serving Time Outside of Prison for Practicing Falun Gong Dies Weeks After Being Harassed
Version chinoise :
北京法轮功学员侯俊文被非法判二年、含冤去世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.