Nouvelles retardées : M. Wang Guibin s’est fait prélever du sang à plusieurs reprises avant son décès

M. Wang Guibin


M. Wang Guibin est mort en garde à vue en 2006, 14 jours après son arrestation pour sa pratique du Falun Gong, discipline de méditation persécutée par le régime chinois depuis 1999.


Selon un responsable du village qui a amené sa famille voir son corps, son fils a été méchamment battu lorsqu’il a essayé de regarder de plus près. Tout ce qu’ils ont pu voir de loin était que le corps était gelé et qu'il avait une grosse bosse sur le cou.


Selon d'autres pratiquants de Falun Gong qui étaient détenus avec lui à cette période ils ont été soumis à des examens physiques répétés et leur sang a été prélevé deux jours avant la mort de M. Wang. Puis il a été emmené et n'est jamais revenu. Ils soupçonnent que M. Wang a été victime d'un prélèvement forcé d'organes.


Les policiers de la division de sécurité intérieure de Wanquan ont emmené la femme de M. Wang au centre de détention vers 15 heures, le 15 septembre, et lui ont dit que son mari était mort de faim plus tôt dans la matinée. Elle s'est effondrée.


Lorsque le fils de M. Wang a appris que sa mère avait été emmenée au centre de détention, il s'y est immédiatement rendu.


Il a demandé à ramener le corps de son père à la maison, mais la police a déclaré: "Je ne peux qu'approuver une demande d'incinération de son corps. Si je vous laissais prendre son corps, je serais dans le pétrin."


Le matin du 17 septembre, la police est revenue chez M. Wang et a ordonné à sa femme de signer le document pour incinérer son corps. Elle a refusé de signer.


La police s'est rendue au domicile de la mère de M. Wang le 18 septembre et lui a ordonné de signer son document de crémation.


Dans ses 80 ans, sa mère a été dévastée d'apprendre que son fils était décédé. Il était son seul soutien. Elle ne cessait de pleurer et s'est évanouie. Ne voulant pas être tenus responsables pour elle, la police est partie précipitamment.


La mère de M. Wang a eu un malaise le 19 septembre et a failli mourir. Après avoir repris conscience, elle s'est rendue au commissariat avec sa famille et a demandé que le corps de M. Wang leur soit remis.
La police a promis de les laisser voir le corps de M. Wang le lendemain et leur a annoncé qu'ils paieraient pour ses funérailles et leur donneraient une indemnité.


La mère et l'épouse de M. Wang n'étant pas remises du choc de sa mort subite, six pratiquants de Falun Gong de la région ont accompagné la famille au salon funéraire le 20 septembre pour voir son corps. Tous les six ont été arrêtés.


La mère de M. Wang a ensuite été emmenée dans une maison de retraite. Le personnel était négligent et l'a laissée avec ses mains et ses pieds à l’intérieur d’un radiateur pour se réchauffer. Elle est morte peu après.


Voir également :
Mr. Wang Guibin of Wanquan County, Zhangjiakou City, Hebei Province Suffered Ten Rounds of Kidnapping and Persecution Before He Died (Photo)

Version anglaise :
Belated News: Mr. Wang Guibin Had Blood Drawn Repeatedly Before Death
Version chinoise :
张家口市王贵斌被迫害致死前频繁被抽血查身体

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.