Un homme du Heilongjiang meurt neuf jours après son arrestation pour sa pratique du Falun Gong

M. Yang Shengjun est décédé neuf jours après avoir été arrêté pour ne pas avoir renoncé à sa foi en Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.
M. Yang, résident de la ville de Jiamusi, dans la province de Heilongjiang, a été arrêté avec sa mère de 81 ans, Mme Jin Shurong, à son domicile le 2 août 2019.


Selon le frère cadet de Mme Yang, qui vit au Japon et est récemment rentré rendre visite à sa famille, trois policiers ont frappé à la porte peu après que sa mère et son frère aîné soient sortis le matin du 2 août.


Après qu’il ait ouvert la porte, les policiers se sont précipités pour fouiller les lieux, confisquant l'imprimante, l'ordinateur et une soixantaine de livres du Falun Gong de M. Yang.


Les policiers ne sont pas partis après le saccage de la maison, mais ont attendu et ont arrêté M. Yang et sa mère dès leur retour.


Au commissariat de Youyilu, la police a interrogé la mère et le fils, leur demandant comment ils imprimaient des documents liés au Falun Gong à la maison, qui leur avait appris à utiliser l'imprimante, combien et à quelle fréquence ils en imprimaient et si d'autres pratiquants avaient pris les documents pour les distribuer.


Ils ont refusé de répondre aux questions.


Bien que la mère âgée ait été relâchée vers 23 heures ce jour-là, M. Yang a été amené à l'hôpital pour un examen physique. Il a été trouvé malade , mais la police a contraint le centre de détention local à l'accepter après avoir extorqué des frais d'examen de 400 yuans à son frère cadet.


Le 11 août, vers 5 h 30 du matin, la police est venue au domicile de M. Yang et a informé sa famille qu'il vomissait du sang au centre de détention tôt ce matin-là et avait été envoyé à l'hôpital pour un traitement d'urgence.


La police a ensuite amené sa famille à l'hôpital pour lui rendre visite. Sur le chemin de l'hôpital, ils ont dit à sa famille qu'ils n'étaient pas responsables de M. Yang puisqu'ils l'avaient déjà remis au centre de détention.


M. Yang a reçu huit poches de sang à l'hôpital. Il était encore capable de parler le matin mais était tombé dans le coma l'après-midi. Il est décédé à 21 heures/


L'hôpital a facturé 30 000 yuans à sa famille pour son traitement.


Le corps de M. Yang a été incinéré deux jours plus tard. Sa famille a été menacée par la police et est à présent effrayée n’osant pas discuter de son cas.


Depuis juillet 2019, les autorités ont intensifié la persécution du Falun Gong dans la ville de Jiamusi. Minghui.org a confirmé que plus de 40 pratiquants de Falun Gong ont été arrêtés et des centaines harcelés pour leur foi.

Version anglaise :
Heilongjiang Man Dies Nine Days Following His Arrest for Practicing Falun Gong

Version chinoise :
佳木斯法轮功学员杨胜军被迫害致死

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.