La mère d'une résidente des États-Unis emprisonnée décède neuf mois avant la date prévue de sa libération, la famille soupçonne un acte criminel.

Une habitante de la ville de Harbin, province du Heilongjiang et mère d'une résidente américaine, est décédée subitement le 26 juillet 2019, peu après avoir été transportée d'urgence à l’hôpital.


Selon Mme Li Xuesong, une résidente de San Francisco, la prison pour femmes du Heilongjiang a appelé sa famille l'après-midi du 26 juillet 2019 et a déclaré que sa mère, Mme Meng Hong, souffrait d'un épisode d'hypertension et de problèmes cardiaques. On leur a demandé de se rendre immédiatement à l'hôpital n ° 2 de l'Université de médecine de Harbin avec de l’argent pour payer ses frais médicaux.


Quelques instants après l'arrivée de la famille à l'hôpital, l'ambulance transportant Mme Meng est également arrivée. Ils ont vu deux ambulanciers paramédicaux procéder à une réanimation cardio-respiratoire (RCR) à l'intérieur du véhicule. La mort de Mme Meng a été prononcée dix minutes après qu’elle a été emmenée en salle d'urgence. Elle avait 79 ans.

 
Mme Meng Hong


La mort soudaine de Mme Meng a eu lieu neuf mois avant sa libération prévue suite à une peine de prison de 7 ans pour ne pas avoir renoncé à sa foi en Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Mme Li a dit que sa mère était en bonne santé avant et pendant les six années et plus où elle a été emprisonnée. Elle soupçonne un acte criminel dans sa mort.


Rêve brisé par la révolution culturelle

Mme Meng est née dans une famille pauvre à la campagne et a beaucoup souffert en grandissant. Elle a déménagé dans la grande ville de Harbin après avoir décroché un emploi d'ingénieur, seulement pour voir son rêve brisé par les dix ans de révolution culturelle. Elle a été renvoyée à la campagne parce que sa famille appartenait auparavant aux propriétaires terriens, l'un des «ennemis de classe» du Parti.


Bien que Mme Meng soit retournée à Harbin après la révolution culturelle, les conséquences d'années de lutte et de traumatisme mental l'ont laissée dans une profonde dépression. Elle s'est repliée sur elle-même et était prudente dans tout ce qu'elle faisait, craignant de redevenir une cible du Parti.


Une vie renouvelée en découvrant le Falun Gong

Deux décennies plus tard, dans une période d'engouement pour le Qigong dans les années 1990, Mme Meng s'est intéressée aux anciennes pratiques énergétiques alors qu'elle cherchait des moyens d'améliorer sa santé après une opération chirurgicale majeure.


Sa fille lui a présenté le Falun Gong en mai 1996. Mme Meng a adopté une nouvelle vision de la vie. Elle est allée assidûment sur le point de pratique pour faire les exercices tous les matins, hiver comme été . Elle était plus heureuse et toujours pleine d'énergie. En tant qu'ingénieur senior, elle a reçu plusieurs prix de son travail en tant qu'employée vedette.


Quand les gens demandaient le secret de tels changements, Mme Meng disait toujours que c'était grâce au Falun Gong qu'elle pouvait à nouveau jouir de la vie.


Persécutée à nouveau par le parti communiste

Pour avoir défendu sa foi et sensibiliser à la persécution, Mme Meng a été arrêtée le 28 février 2004 alors qu'elle collait une affiche avec le message "Falun Dafa est bon". Elle a été détenue pendant plus d'un an malgré une pression artérielle élevée.


Elle a de nouveau été arrêtée le 22 mai 2012 alors qu'elle distribuait des informations sur le Falun Gong près de l'université de Heilongjiang.


Le tribunal du district de Nangang a peu après condamné Mme Meng à sept ans de prison. Bien qu'elle a été libérée sous caution après que le centre de détention ait refusé de l'accepter en raison de son âge avancé, la juge Wen Lirong et la police locale sont entrées par effraction chez elle et l'ont emmenée de force à la prison pour femmes du Heilongjiang le 27 mars 2013. Sa famille attendait avec impatience sa libération le 27 mars 2020, pour la voir finalement mourir en détention dans des conditions suspectes.


Version anglaise :
Imprisoned Mother of US Resident Dies Nine Months Before Scheduled Release, Family Suspects Foul Play

Version chinoise :

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.