Un homme du Shaanxi meurt d'une tuberculose contractée lors de son emprisonnement pour sa foi

Un résident du comté de Yanchuan est décédé de la tuberculose en avril 2018, six mois seulement après avoir purgé une peine de 18 mois d'emprisonnement pour ne pas avoir renoncé à sa foi dans le Falun Gong. Il avait la cinquantaine.


Le Falun Gong, également appelé Falun Dafa, est une discipline du corps et de l’esprit persécutée par le régime communiste depuis 1999.


M. Gao Shiyuan a reçu un diagnostic de tuberculose peu après son admission à la prison. Alors qu'il recevait des soins à l'hôpital de la prison, le gardien Zhang Zhongqiu a néanmoins tenté de le forcer à renoncer au Falun Gong par un lavage de cerveau intensif et la coercition. Son état ne s’est jamais amélioré pendant son incarcération ni après sa libération.


M. Gao a été arrêté en avril 2016 à un arrêt de bus de la ville de Xi'an après que la police ait trouvé dans ses bagages plusieurs livres de Falun Gong et des billets de banque sur lesquels était écrit " Falun Dafa est bon ".


Tous les médias étant strictement contrôlés par le régime communiste, de nombreux pratiquants de Falun Gong se tournent vers des moyens créatifs pour diffuser l’information concernant la persécution, notamment en écrivant des messages sur des billets de banque.


Un mois après l'arrestation de M. Gao, quelques agents se sont rendus dans son quartier du district de Chang'an, ont affiché des photos de lui et ont demandé aux habitants de fournir des informations à son sujet.


M. Gao a ensuite été condamné à 18 mois dans la prison de Weinan par le tribunal du district de Baqiao.


Trois peines dans un camp de travaux forcés pour sa foi

M. Gao a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1998 et lui attribue l’amélioration de sa santé et de son caractère.


Après que le régime communiste a ordonné la répression du Falun Gong à l'échelle nationale en 1999, M. Gao a été condamné à trois peines de camp de travaux forcés pour tenu ferme à sa foi.


M. Gao a été arrêté pour la première fois en septembre 1999 lorsqu'il se rendait à Pékin faire appel pour le Falun Gong. Il a été détenu au camp de travaux forcés de Zaozihe au cours des deux années suivantes et soumis à un lavage de cerveau intensif, au travail forcé et au gavage.


Il a été arrêté et ramené au camp de travail quand il s'est rendu dans la ville de Xianyang pour rechercher un pratiquant qui était détenu là avec lui. Il a entamé une grève de la faim pour protester contre la détention arbitraire pendant quelques mois, avant d'être relâché.


M. Gao a été arrêté pour la troisième fois alors qu'il prenait son petit déjeuner le 28 janvier 2009. La police a saccagé son domicile et confisqué ses livres de Falun Gong, sa musique d'exercices et plus de 3 000 yuans en espèces. Sa mère aveugle âgée de 85 ans a été traumatisée par la brutalité policière.


Les gardes du centre de détention du canton de Yanchuan ont ordonné aux détenus de le frapper lorsqu'il a refusé de coopérer avec leur demande de mémoriser les règles du centre de détention. Son corps était couvert de contusions.


Lorsqu'il a mené une grève de la faim pour protester contre les passages à tabac, les gardes ont ordonné aux détenus de le gaver.


Il a ensuite été envoyé pour la deuxième fois au camp de travaux forcés de Zaozihe, puis transféré au camp de travaux forcés de Guozhen, où il a de nouveau été battu pour son refus de renoncer au Falun Dafa.


Peu de temps après sa libération, la police l'a de nouveau arrêté et détenu au centre de lavage de cerveau de Xuanpingyuan pendant trois mois et demi en août 2014 avant de dire à sa famille de venir le chercher et de le ramener à la maison. La police a confisqué plus de 15 000 yuans d’ espèces à son domicile.


Version anglaise :
Shaanxi Man Dies from Tuberculosis Developed During Imprisonment for His Faith

Version chinoise :
三次劳教、一次判刑-陕西延川县高世远被迫害离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.