Une femme décède d'un accident vasculaire cérébral suite à son arrestation il y a deux mois pour ses convictions

Une résidente de la ville de Qinhuangdao est décédée moins de deux mois après son arrestation alors qu'elle lisait les enseignements du Falun Gong avec trois autres personnes.


Le Falun Gong, également appelé Falun Dafa, est une discipline du corps et de l’esprit qui est persécutée par le régime communiste depuis 1999.


Mme Shang Xiujun a perdu plus de 20 kilos et a commencé à souffrir de douleurs au dos pendant les dix jours où elle a été détenue au centre de détention n ° 1 de Qinhuangdao. Elle se sentait très faible et n'avait plus d'appétit après sa libération le 7 mai 2018.


De retour chez elle, elle a appris que la police avait trompé sa famille, affirmant qu'elle serait libérée s'ils leur versaient 10,000 yuans.


Ils ont remis les fonds, pour finalement la voir malgré tout emmenée au centre de détention. La police n'a jamais rendu l'argent, même après la libération de Mme Shang.


La perte financière et les 10 jours de détention ont lourdement pesé sur Mme Shang, et la peur d'une persécution accrue a aggravé son déclin. Elle a eu un accident vasculaire cérébral début juin et a été emmenée à l'hôpital le 10 juin.


Mme Shang est décédée le 17 juin 2018. Elle avait 50 ans.

Ciblée pour sa foi qui l'a sauvée deux fois du cancer

Mme Shang a commencé à pratiquer le Falun Gong en mai 1999 alors qu'elle souffrait d'un cancer de l'ovaire. Son cancer a disparu, mais elle a cessé de pratiquer le Falun Gong par peur, lorsque le régime communiste a lancé la persécution deux mois plus tard.


En 2003, à l'âge de 35 ans, on lui a diagnostiqué un cancer de l'intestin à un stade avancé. Juste avant qu’elle ne soit sur le point de subir une opération pour retirer la tumeur, elle a rencontré une pratiquante de Falun Gong qui l'a encouragée à reprendre la pratique.


Elle a accepté et a commencé à lire Zhuan Falun, le texte principal du Falun Gong, après son retour à la maison. La tumeur a disparu et sa santé s’est rétablie. Reconnaissante à la pratique qui lui avait sauvé la vie à deux reprises, elle racontait son histoire à ses concitoyens, dans l'espoir que davantage de personnes puissent en bénéficier.


Parce qu’elle continuait à parler du Falun Gong aux gens, la police l'a ciblée et elle a été arrêtée plusieurs fois.


Dernière arrestation

La dernière arrestation de Mme Shang a eu lieu le 27 avril 2018, alors qu'elle étudiait Zhuan Falun avec trois autres pratiquants, M. Gao Xingtai, âgé de 65 ans; Mme Li Guibin, 75 ans; et Mme Song Hezhen, âgée de 70 ans.


Plus de 20 policiers sont entrés par effraction au domicile de M. Gao, où ils étudiaient, ont fait une descente dans la maison et confisqué leurs livres de Falun Gong.


Les quatre pratiquants ont été emmenés au commissariat du canton de Shimenzhai. À l'exception de Mme Song, qui a été libérée vers 22 heures, les trois autres ont été emmenés à l'hôpital pour y être examinés afin que la police puisse les faire admettre au centre de détention.


Mme Shang a été admise au centre de détention plus tard dans la soirée. M. Gao et Mme Li se sont vu refuser l'admission en raison de leur tension artérielle élevée, et la police les a libérés tôt le matin du 28 avril, les plaçant tous deux en résidence surveillée.


La police a plus tard soumis les cas des pratiquants au parquet et a harcelé à plusieurs reprises M. Gao et Mme Li. Lorsque Mme Li a refusé de signer le procès-verbal de l'interrogatoire fabriqué par la police, le policier a inscrit son nom sur le formulaire.


Voir également :

Twice Saved from Cancer by Falun Dafa, Ms. Shang Xiujun Becomes a Target of Persecution


Version anglaise :
Woman Dies from Stroke Induced by Arrest for Her Faith Two Months Ago

Version chinoise :
学习做好人的书-秦皇岛尚秀君女士被迫害离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.