Une femme du Shandong meurt quelques mois après avoir été arrêtée et harcelée pour ses convictions

Mme Wang Huanyun, une résidente de la ville de Shouguang, province du Shandong, est décédée moins de trois mois après avoir été arrêtée pour sa pratique du Falun Gong.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une pratique du corps et de l’esprit basée sur le principe de Véracité-Bonté-Patience. Il est persécuté par le régime communiste chinois depuis juillet 1999.


Selon un policier, le nouveau secrétaire du parti de la ville de Shouguang a remarqué des autocollants portant la mention "Falun Dafa est bon" postés autour de son complexe d'appartements et a demandé à la police de rassembler les pratiquants des environs.


Mme Wang et son mari ont tous deux été arrêtés le 19 septembre 2008 à leur domicile dans le village de Yanqingshi. La police y a confisqué des objets personnels de valeur. Vingt-deux autres résidents locaux, comprenant des pratiquants de Falun Gong et des membres de leur famille qui ne pratiquent pas le Falun Gong, ont ensuite été arrêtés au cours des deux mois suivant.


Mme Wang a été interrogée et menacée après avoir été emmenée au commissariat de Zhangjianqiao. La police avait prévu de l'envoyer au centre de détention de Weifang, mais ils l’ont libérée sous caution après que le centre de détention ait refusé de l'admettre en raison de sa mauvaise santé.


Son mari, qui souffrait de dépression, a été détenu pendant un mois au centre de détention de Shouguang.

Mme Wang, 69 ans, souffrait d'ascite incurable causée par une cirrhose. Malgré la persécution continue, elle a commencé à pratiquer le Falun Gong il y a cinq ans, alors que rien d'autre ne semblait l'aider dans son état. Sa santé s'est rétablie sans aucun médicament.

Malheureusement, Mme Wang a été tellement traumatisée par la récente arrestation d’elle et de son mari, qu'elle a eu une rechute de ses symptômes. S’inquiétant de la détention de son mari, elle ne pouvait ni bien manger ni bien dormir après sa libération. Son état s'est détérioré rapidement et elle est décédée quelques mois plus tard. La date exacte de sa mort reste à déterminer.


Personnel responsable:

Song Liwen: directeur de la division de la sécurité intérieure de Shouguang, + 86-536-5298851, + 86-13505366786

Version anglaise :

Shandong Woman Dies Months After Being Arrested and Harassed for Her Faith

Version chinoise :

修炼法轮功肝硬化痊愈-王焕云遭绑架恐吓含冤离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.