Un homme de Chongqing meurt après une décennie de persécution pour sa foi

Un homme de Chongqing est décédé le 24 juin 2018 après des années de détention et de torture pour son refus de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999. Il avait 77 ans.


M. Gong Yanzhao est devenu la 4 259e victime confirmée à avoir perdu la vie sous la persécution du Falun Gong. À cause de la stricte censure de l'information, le nombre de morts devrait être beaucoup plus élevé.


M. Gong a été arrêté pour la première fois en 2008 et condamné à un an et demi de travaux forcés. Lorsque sa famille lui a rendu visite au camp de travaux forcés de Xishanping, ils ont constaté qu'il était émacié et incapable de marcher et qu'il avait une grosse bosse sur la jambe. Il a dit qu'il avait été brutalement battu. Suite aux demandes répétées de sa famille, le camp de travail l'a libéré pour raisons médicales.


M. Gong a été arrêté pour la deuxième fois en 2015, pour avoir déposé une plainte pénale contre Jiang Zemin, l'ancien dirigeant du régime communiste qui a ordonné la persécution du Falun Gong en 1999.


Les autorités ont forcé son fils, qui travaillait au bureau judiciaire local, à l'envoyer au centre de lavage de cerveau de Wuzunxiang, dans le district de Hechuan, où il a été obligé de regarder plus de huit heures par jour des vidéos de propagande attaquant le Falun Gong.


Lorsque M. Gong a refusé de renoncer au Falun Gong en dépit du lavage de cerveau intensif, les autorités ont trouvé quelques experts en psychologie pour faire pression sur lui et ont menacé de mettre fin à sa pension et de renvoyer son fils.


Lorsque M. Gong a été libéré sept mois plus tard, il était pâle, faible, incapable de manger et avait des difficultés à marcher.


La dernière arrestation de M. Gong a eu lieu en avril 2016, alors qu'il étudiait les livres de Falun Gong avec plusieurs autres pratiquants. Il a été détenu au centre de détention du district de Hechuan pendant 37 jours avant d'être transféré dans un centre de lavage de cerveau local, où il a été forcé de regarder des vidéos de propagande diffamant à nouveau le Falun Gong.


Le tribunal du district de Hechuan a tenu une audience pour les pratiquants entre avril et mai 2017, au cours de laquelle le juge lui a demandé d'écrire une déclaration renonçant au Falun Gong. M. Gong a refusé d’obtempérer. Il a été condamné à deux ans de prison et à une amende de 3 000 yuans le 2 mai 2017.


Sa santé a rapidement décliné après son arrestation. Il est devenu incapable de garder la nourriture et ne pouvait tolérer qu'un régime liquide. Son état a continué à se détériorer après sa libération pour raisons médicales. Il est décédé plusieurs mois plus tard, en juin 2018.


Voir également :

Chongqing: Six Seniors Arrested for Their Faith, Three of Them Sentenced


Version anglaise :
Chongqing Man Dies After Decade Long Persecution for His Faith

Version chinoise :
重庆市合川区法轮功学员龚延昭被迫害致死

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.