Pan, une pratiquante de Falun Gong à Lucerne encourage inlassablement les touristes chinois à démissionner du Parti

Le mois d'août est le pic de la saison touristique pour les touristes chinois à Lucerne, en Suisse.


Pan, une pratiquante de Falun Gong, distribuait des informations sur le Falun Gong et la persécution en Chine à un groupe de touristes chinois qui descendaient du bus à un endroit pittoresque de Lucerne. Elle leur a parlé des mauvais traitements et de la torture infligés aux pratiquants par le régime chinois et les a encouragés à démissionner du Parti communiste chinois.


 
Pan discute avec des touristes chinois à Lucerne, en Suisse.

Un groupe de touristes s'était assis pour faire une pause. L'un d'eux a indiqué un homme et a dit à Pan: " Il est le secrétaire du parti de notre unité. Pouvez-vous le persuader de démissionner du parti ? "


"Bien." a répondu Pan, puis s'adressant au secrétaire du parti : " En tant que secrétaire du parti, vous en savez davantage et devriez prendre l'initiative d'en démissionner. " Puis elle a parlé des crimes commis par le PCC et expliqué combien il était crucial pour les gens de s'en dissocier.


L'homme a dit : "J’entends vos explications et je comprends." Pan a demandé s’il acceptait de démissionner du Parti. Il a acquiescé et a dit oui avec un sourire.


Face à la décision du secrétaire, d'autres touristes du groupe ont démissionné l'un après l'autre.


Contexte

Le Falun Gong a été enseigné pour la première fois au public en 1992. Près de 100 millions de personnes à travers la Chine n’ont pas tardé à le pratiquer après avoir fait l’expérience de ses effets remarquables sur la santé et l’élévation du caractère. Jiang Zemin, ancien chef du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de la discipline spirituelle comme une menace pour l'idéologie athée du PCC et a lancé l'ordre d'interdire le Falun Gong le 20 juillet 1999.


Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants de Falun Gong dans la persécution ces 18 dernières années. Le nombre réel serait toutefois beaucoup plus élevé. Davantage ont été emprisonnés et torturés pour leur foi. Les preuves indiquent que le PCC prélève les organes de pratiquants détenus, tués dans le processus, pour alimenter la lucrative industrie des greffes.


Version chinoise :
在丹麦首都海港文化节介绍法轮功(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.