Un vœu de cultivation qu'il a fallu plus de 4900 heures pour accomplir

Je suis un pratiquant occidental et j'ai obtenu le Fa en juin 1999 à New York. J'ai appris récemment à lire couramment la version chinoise du Zhuan Falun et je suis maintenant capable de participer à toutes les sessions d'étude en groupe en chinois.


Mon étude du Fa (en anglais) est passée de banale, ennuyeuse et superficielle, à être à présent (en chinois) complètement concentrée, pleine d'énergie et éclairante. Mon histoire, cependant n'est pas celle d'un miracle, mais plutôt d'un processus de cultivation très long et progressif impliquant la persévérance, la découverte et l'élimination des attachements, et le fait de marcher sur mon propre chemin.


Lorsque j'ai obtenu le Fa, beaucoup de mes compagnons de pratique occidentaux ont vite commencé à apprendre le chinois, mais je n'en éprouvais aucun intérêt. Cela a changé, cependant, vers 2001, lorsque je suis allé à Pékin pour valider le Fa sur la place Tiananmen. Il est devenu évident que parler chinois serait d'une grande aide pour clarifier la vérité aux Chinois du continent.


Comme j'étais déjà extrêmement occupé et que je n'avais pas de temps pour des cours , j'ai décidé d'apprendre à lire le Zhuan Falun en chinois. Quelle pouvait être la difficulté puisque je connaissais déjà si bien la version anglaise? J'ai commencé avec Lunyu et j'ai trouvé cela vraiment difficile. Je n'ai pas tardé à abandonner.


Environ un an plus tard, j'ai obtenu une version pinyin de Zhuan Falun et j'ai décidé de réessayer. Après avoir appris les tons de base, j'ai découvert que je pouvais en tirer des leçons. Après une autre année, vers 2004, j'ai pu lire le Pinyin dans une étude de groupe et certains pratiquants chinois m'ont même félicité de la qualité de mes tons.


Dans le même temps, j'ai trouvé que mon étude du Fa en Anglais empirait de plus en plus. Je me sentais souvent endormi et mon esprit pouvait penser à d' autres choses en même temps que je lisais. J'avais l'impression que l'étude du Fa était une corvée et que je devais trouver une façon de me motiver. Il était évident que ça n'allait pas, et il était impératif de corriger cet état. D'un autre côté, quand je lisais le pinyin chinois, même si je ne comprenais pas beaucoup, j'étais complètement concentré. Par conséquent, j'ai fait le vœu d'arrêter complètement de lire l'anglais afin d'apprendre à lire en chinois le plus rapidement possible.


Une fois que j'étais complètement concentré sur l'apprentissage du chinois, je me suis dit qu'il ne me faudrait pas plus d'un an pour pouvoir lire les caractères chinois couramment. En tant que développeur de logiciels, j'étais devenu assez bon dans l'auto-apprentissage de divers sujets. Quelle pouvait en être la difficulté ? Il n'y a que 332 pages dans Zhuan Falun, c'est moins d'une page par jour. Pas de problème, n'est ce pas ?


J'avais totalement tort.


Vers 2007, j'ai acheté une application de dictionnaire / lecteur chinois pour mon appareil portatif. Cela m'a permis d'apprendre les caractères chinois, mais je pouvais rapidement chercher le pinyin pour la prononciation correcte ainsi que la traduction en anglais. Bien que cela m'ait beaucoup aidé dans mon étude quotidienne du Fa, c'était aussi une béquille car il était trés facile de rechercher des caractères que je ne connaissais pas, plutôt que de les mémoriser.


De 2007 à 2013, mes progrès ont été très, très progressifs. Je lisais pendant au moins une heure sur mon appareil portatif chaque jour. Je n'ai jamais manqué une journée d'étude, mais j'étais un peu déconcerté, car, quand je prenais le livre chinois, je ne pourrais pas dépasser le premier paragraphe! J'ai essayé différentes techniques, comme des fiches pour les caractères que je ne reconnaissais pas, mais rien ne semblait fonctionner.


Vers 2014, j'ai finalement cessé de lire directement depuis mon appareil. Cependant, lire le livre pendant une heure chaque jour a fait naître des défis encore plus grands. À ce moment-là, je connaissais environ 75% des caractères. C'était vraiment frustrant de ne pouvoir lire qu'une phrase ou deux et d'avoir alors à chercher un caractère. Parfois, j'avais l'impression que mon cerveau allait exploser, et il était difficile de continuer. De plus, ma vitesse de lecture était encore très lente. Il me fallait jusqu'à six mois pour terminer les neuf conférences. N'étais-je pas en train de perdre mon temps et peut-être de causer du tort à ma cultivation en ne lisant pas très souvent la totalité des l 9 conférences ? Étais-je complètement sans espoir d'avoir pris autant de temps pour parvenir jusque là ?


À ce moment-là, le Maître doit m'avoir apporté son aide. En peu de temps, 3 opportunités pratiques d'études hebdomadaires de groupe en chinois sont apparues comme par magie.


Perdre des attachements lors de l'étude de groupe et faire des percées rapides

Lire le chinois en petits groupes, où nous lisons chacun un paragraphe, un après l'autre, m'a fait réellement traverser de nombreux tests de cultivation. Je n'avais jamais fait ça auparavant. En arrière-plan, c'était mon attachement à la renommée profondément enraciné qui me retenait. J'étais capable de le faire avec des groupes d'étude de jeunes chinois, mais pas avec d'autres compagnons de pratique.


J'ai eu la chance d'avoir une étude de groupe à l'heure du déjeuner dans mon bureau avec trois autres pratiquants, un chinois et deux occidentaux. Quand il y avait juste moi et le pratiquant chinois, je lisais en chinois, mais seulement en utilisant mon appareil portable. Il était très patient et m'aidait à lire chaque phrase. Ce processus était très difficile et je commençais souvent à transpirer, mon esprit se bloquait, et je ne pouvais pas me souvenir de beaucoup de caractères. Si les pratiquants occidentaux se joignaient à nous, je passais à l'anglais. Un jour, j'ai réalisé que je devais surmonter cela. J'ai demandé aux Occidentaux si je pouvais lire en chinois et ils ont été d'accord. Il se trouve que ces deux Occidentaux et moi-même avions une très longue histoire ensemble, et dans mon cas, beaucoup prenait racine dans la gloire, la compétition et la jalousie. Juste avant que ce soit à mon tour de lire, mon cœur se mettait à battre et j'avais le souffle court. Pourquoi avais-je tellement peur de cela? C'était mes attachements qui apparaissaient en pleine force. Quand c'était un paragraphe plus long, je me sentais vraiment mal, inquiet que les autres pratiquants puissent penser que je nuisais à leur étude du Fa en étant si lent et maladroit. Chaque fois que c'était mon tour de lire, je me demandais pourquoi je m'infligeais cette épreuve et si ça en valait vraiment la peine.


En raison de ma mentalité de me mettre en avant, je voulais prouver ma valeur personnelle, alors j'essayais de lire rapidement, mais je faisais de nombreuses erreurs. Un des Occidentaux avait étudié une bonne quantité de chinois et connaissait les tons appropriés pour de nombreux caractères. Un jour, alors que je lisais, il a commencé à corriger plusieurs de mes tons. Je ne comprenais pas pourquoi il faisait ça. Je pensais que mon chinois était très bon à ce stade et qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. Après la séance d'étude, il a partagé que beaucoup de mes tons étaient incorrects et que, pour l'essentiel, je ne disais pas la chose juste ... et puisque c'est le Fa, c'est très sérieux. J'ai rapidement avancé quelques excuses, affirmant que j'étais en train d'apprendre et que je finirais par travailler sur l'amélioration de mes tons. Mais au fond de moi, je regardais à l'extérieur et pensais qu'il était simplement jaloux que je sois maintenant le seul occidental de notre groupe à lire lors des sessions de groupe en chinois. Peu de temps après, il était évident que cela était dû à mes attachement à me faire valoir, à la compétition et à la renommée.


J'ai commencé à assister à une autre étude de groupe quotidienne en chinois non loin de mon bureau. Les lundis, c'était un groupe plus important où ils lisaient ensemble, et il m'était facile de lire tranquillement (de sorte à ce que personne n'entende mes erreurs). Cependant, les autres jours c'était un petit groupe et ils lisaient l'un après l'autre. J'étais réticent au début à rejoindre le petit groupe parce que j'étais trop lent. J'ai décidé d'essayer un jour mais en utilisant mon appareil mobile, afin que je puisse rechercher des caractères rapidement. Encore une fois, ce fut une expérience déchirante qui a dû être arrangée pour user mon attachement obstiné à la renommée. Quand mon tour venait de lire, mon cœur battait rapidement, je commençais à transpirer et ma voix commençait à grincer ... Je pouvais à peine sortir les mots de ma bouche.


À cette époque, il y avait une autre torsion dans mon processus de cultivation. Afin de progresser en grammaire et dans mes capacités à m'exprimer en chinois pour pouvoir mieux communiquer avec les touristes chinois, j'ai trouvé une bonne application mobile que j'écoutais en marchant. Cependant, tout était en chinois simplifié. J'avais toujours appris les caractères traditionnels depuis le début et j'avais beaucoup de mal à lire les simplifiés. Pour aider à corriger cela, j'ai décidé de passer à la lecture de la version simplifiée de Zhuan Falun. J'ai aussi pensé que cela m'aiderait à lire les documents que je distribuais aux touristes, ainsi que les e-mails des pratiquants locaux, qui sont pour la plupart en caractères simplifiés. Ce n'était pas une décision facile car je savais que les caractères simplifiés étaient créés par le Parti communiste chinois (PCC). Quand j'ai ouvert la version simplifiée de Zhuan Falun, je me sentais triste parce que tant de caractére étaient déformés. Mais le Maître a dit clairement que cela allait de lire l'une ou l'autre version, alors je savais que ça irait. J'ai également senti que, puisque mon motif principal était d'aider à sauver les touristes chinois du continent, il ne devrait pas y avoir de problème.


Extrait de l'"Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi Internationale de la Grande Région de New York 2009 " :

Un disciple : Lorsque les pratiquants occidentaux apprennent le Chinois, doivent-ils étudier les caractères simplifiés ou traditionnels ?

Le Maître :Peu importe que ce soient les caractères simplifiés ou traditionnels. Vous pouvez étudier les simplifiés, tout comme vous pouvez étudier les traditionnels – aucun des deux n’est un problème. Car ceux qui étudient les caractères simplifiés peuvent encore lire les traditionnels et vice versa. Les affaires humaines seront traitées dans le futur. Maintenant pour nous il s'agit uniquement de sauver les êtres. Il faut noter, cependant, que de nombreux caractères simplifiés ont été créés par le PCC pervers et leurs connotations ne sont pas bonnes. Mais un si grand nombre de personnes – plus d'un milliard – utilisent les caractères simplifiés, c'est une chose dont nous nous occuperons plus tard. ( Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi Internationale de la Grande Région de New York 2009.)


Cette année passée, j'ai aussi ressenti beaucoup d'énergie lorsque j'étudiais le Fa. Peu importe à quel point mon esprit est flou, ou quelle que soit l'humeur dans laquelle je me trouve, une fois que je prends Zhuan Falun et que je commence à lire, je me sens immédiatement clair et grandi. Je ne suis plus endormi et je ne veux pas m'arrêter. Je ressens le besoin de m'asseoir en double lotus pendant l'étude et je suis heureux d'étudier Zhuan Falun à tout moment.


Je ressens maintenant l'énergie quand j'émets les pensées droites et que je fais les exercices. Le deuxième exercice est particulièrement puissant. Durant mes 17 premières années de cultivation, c'était toujours très douloureux, mais je n'ai jamais ressenti d'énergie. Maintenant c'est complètement différent. Je ressens encore de la douleur, mais elle se transforme ensuite en poussées massives d'énergie électriques et magnétiques qui augmentent au point de me faire perdre conscience; puis il y a une libération et je ressens une sensation indescriptible de me fondre dans une douce lumière dorée. Souvent mon corps entier veut voler, mais mes pieds ont des verrous sur eux qui me retiennent. Je peux sentir le lien entre l'étude du Fa et l'Envoi de Pensées Droites. Quand j'étudie bien, je suis profondément chargé du pouvoir du Fa Loi qui est utilisé pour éliminer le mal. C'est presque comme si les caractères de Zhuan Falun s'envolaient directement de mon corps. Je vois maintenant pourquoi le Maître met tellement l'accent sur l'étude du Fa.


Réflexions sur le Processus

J'ai appris au cours des années que tout ce qui arrive dans ma vie est directement lié à ma cultivation. Dans mon cas, l'étude quotidienne du Fa, est devenue une voie substantielle pour me faire traverser les tribulations, exposer mes attachements et m'aider à comprendre les différents principes du Fa.


Certains pratiquants m'ont félicité pour être capable de lire en chinois, mais en réalité, mes progrès ont été extrêmement lents et plutôt maladroits. J'ai passé environ 14 ans, au moins 1 heure par jour, c'est-à-dire 4 984 heures, pour finalement accomplir mon vœu. Je me demandais souvent pourquoi j'étais si lent. Pourquoi ne pouvais-je pas me souvenir de ces caractères que j'avais si souvent lus ? Pourquoi est-ce maintenant que j'ai été enfin capable de percer? Mon intuition est que c'était simplement l'arrangement du Maître pour moi ... pour étirer le processus, pour me maintenir sur la bonne voie et continuer à apprendre durant les premiers jours, puis enthousiasmé par l'étude alors que la fin de la rectification du Fa approche.


Je crois fermement que c'est l'ensemble du processus qui a été le plus précieux au cours de ces années. Chaque jour, chaque petit pas de bébé, avançant lentement, en éprouvant toujours de la difficulté et en restant toujours concentré. Si j'étais capable d'apprendre à lire couramment le chinois après la première année d'essai, cela aurait-il compté comme cultivation? Aurais-je ce merveilleux sentiment à propos de l'étude de du Fa que je fais maintenant à cette période particulièrement importante? Probablement pas.


Lorsque les gens me demandent des conseils sur la façon dont j'ai appris à lire en chinois, je ne sais vraiment pas quoi répondre. Ma compréhension actuelle est que c'était simplement un arrangement de cultivation, non quelques compétences ou tours spéciaux que j'ai utilisé. Je n'aurais jamais imaginé que ça marcherait comme ça. Mon conseil est de suivre votre propre chemin, ne vous inquiétez pas trop des résultats, et d'avoir foi dans le fait que le Maître a arrangé le meilleur pour ses disciples.


Dans la cultivation nous avons tous nos propres chemins. Sur ce chemin, il y a souvent des choses qui n'auront pas sens ou ne fonctionneront pas pour quelqu'un d'autre. Il y a certains risques et " failles de foi " que vous devez prendre pour progresser. Cela peut sembler être une perte de temps ou causer plus de mal que de bien. J'ai fait l'expérience de cela avec d'autres projets liés à Dafa dans lesquels j'ai dû apprendre de nouvelles compétences que je n'aurais jamais cru pouvoir atteindre. Au cours du processus d'apprentissage, j'ai parfois fait des erreurs qui ont causé des problèmes pour le projet. J'ai juste continué à me lever après chaque chute, j'ai appris des erreurs et je suis finalement devenu compétent et j'ai même excellé dans ce rôle. En regardant en arrière, je sais que c'était le Maître et le Fa qui me guidaient à chaque étape du chemin; souvent c'était sous la forme d'autres pratiquants apparaissant magiquement pour aider, d'autres fois c'est des idées apparaissant dans mon esprit juste après l'étude du Fa.


Au cours des années, j'ai certainement fait l'expérience que, tant que j'ai le cœur à cultiver, le Maître s'occupera de tout le reste. Tout comme dit le Maître :


" Cultivez et pratiquez dans une attitude de non-agir; en cherchant seulement à cultiver et pratiquer votre xinxing, vous franchirez les niveaux sans cesse et tout ce que vous devez avoir, vous l’obtiendrez naturellement. " (" Le problème de chercher à obtenir quelque chose " dans Zhuan Falun.)


Version anglaise :
A Cultivation Vow That Took More Than 4,900 Hours to Fulfill

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.