Un pratiquant souffre de graves blessures neurologiques suite à la persécution

M. Wang Lejun s’est vu diagnostiquer une atrophie du cervelet suite à près d’une année de persécution dans la prison de Shenyang. M. Wang a été persécuté sous la directive de s'assurer qu'il soit « transformé » et qu’il renonce à sa croyance en Falun Gong.


M. Wang, la soixantaine, est de la ville de Fushun, province du Liaoning. Il travaillait au projet de construction de la route Dengta le 24 novembre 2015, lorsque des policiers de la division de sécurité intérieure de la ville de Dengta et du Poste de police de Gucheng l'ont arrêté. Il a d'abord été détenu dans la division de sécurité intérieure de la ville de Dengta, puis transféré au centre de détention de Wujia.


Trois pratiquants de Falun Gong - Mme Niu Peijuan, Mme Chen Suoyan et M. Wang ont été illégalement jugés au tribunal municipal de Dengta le 15 juillet 2016 et condamnés à la prison le 23 août 2016. M. Wang a écopé de quatre ans de prison, tandis que Mme Niu et Mme Chen ont été condamnées à trois ans avec cinq ans de probation.


M. Wang a interjeté appel auprès du tribunal intermédiaire de la ville de Liaoyang, mais le jugement original n'a pas été changé.


M. Wang a été transféré à la division n ° 19 de la prison n° 1 de Shenyang le 26 avril 2017.


La famille de M. Wang lui a rendu visite le 15 septembre 2017. Il était émacié et sa peau s'était assombrie. Il y avait aussi une cicatrice sur le côté gauche de son cou.


Après avoir vu des traces de salive et des taches de nourriture sur les vêtements de M. Wang, sa famille a demandé pourquoi il n'avait pas lavé ses vêtements. Ils ont présumé qu'il ne répondait pas à cause des gardiens et des deux détenus présents, qui étaient chargés de le surveiller et de le torturer.


Ils ont également demandé pourquoi il n'avait pas acheté de vêtements avec l'argent qu'ils lui avaient envoyé, mais il a répondu qu'il ne l'avait pas reçu. Il a dit que le capitaine l'avait. Il a désigné une personne dans une autre pièce que personne n'avait rencontrée. La famille de M. Wang a soupçonné que ses blessures étaient graves et qu'ils n’en étaient pas informés.


Un autre pratiquant dans la prison leur a dit qu'ils n'avaient pas assez à manger. Ils n'étaient pas en mesure de déterminer le degré auquel il était torturé. Ils savaient seulement que la violence augmente souvent quand un pratiquant n'a pas été " transformé ".


Parti responsable de la persécution de M. Wang Lejun:

Wang, capitaine de l'équipe pénitentiaire n ° 8: + 86-24-18804014955


Version chinoise :
被沈阳监狱城迫害近一年-王乐君小脑萎缩行动不便

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.