Une femme emprisonnée trois fois décède 7 mois après sa libération pour raison médicale
 

Une femme emprisonnée trois fois décède 7 mois après sa libération pour raison médicale

Une femme de 49 ans de la ville de Fengcheng est morte sept mois après avoir été libérée pour raison médicale.


La mort de Mme Leng Dongmei est l’aboutissement tragique de son épreuve de plusieurs décennies pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Elle a écopé de deux ans de travaux forcés en 2000, a été condamnée à quatre ans d'emprisonnement en 2002 et à une deuxième peine de quatre ans de prison en 2008. Sa dernière arrestation a eu lieu le 9 décembre 2015 et a été suivie d'une troisième peine de prison.


La famille de Mme Leng n'a pas été mise au courant de sa dernière condamnation avant que son avocat ne soit autorisé à la voir le 19 mai 2016. Elle a dit à l'avocat qu'elle avait été amenée par la ruse à signer la liste des livres de Falun Gong confisqués à son domicile, seulement pour voir cela utilisé comme preuve à son encontre. Le tribunal local a déclaré qu'ils avaient informé sa famille de son audience du 7 mai, mais elle a su qu'on lui avait menti quand aucun de ses proches ne s'est présenté à son procès.


L'appel de Mme Leng a été rejeté et elle a été envoyée à la Prison pour femmes du Liaoning pour y purger trois ans de peine. Sa santé a rapidement décliné en raison de la torture physique et psychologique qui lui a été infligée. Elle a été libérée pour raison médicale en juillet 2017, mais les autorités pénitentiaires lui ont ordonné de se présenter au bureau judiciaire local une fois par semaine. Ils ont également mis son téléphone sur écoute. Elle est décédée le 25 février 2018.


Voir également (En anglais ) :

Ms. Leng Dongmei Sentenced to Three Years after Prior Persecution

Former President of Township Government Women's Association Jailed Many Years for Speaking Out for Falun Gong


Traduit de l’anglais de
13年冤狱 辽宁凤城市冷冬梅被迫害含冤离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.