Une femme du Henan meurt seule après des années d'incarcération pour sa foi

La police a frappé à la porte de Mme Fan Jinping au début du mois de janvier 2018 et est entrée en force quand personne n'a répondu. Ce qui les attendait était son cadavre sur le sol. Elle était émaciée et n'avait pas de pantalon.


Son fils, qui travaille dans une autre ville, a été convoqué pour faire incinérer le corps. Aucune autopsie n'a été faite pour déterminer l'heure ou la cause de sa mort.


La mort de Mme Fan a mis fin à son épreuve de plusieurs décennies pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. L'ancienne Présidente du Comité de rue de la Gare de Nanyang a été deux fois soumise aux travaux forcés et condamnée deux fois à la prison. Elle a passé un total de 11 ans dans des camps de travail et des prisons. Quand elle n'était pas derrière les barreaux, elle était sous une constante surveillance ou détenue dans le centre de lavage de cerveau local.


Son mari est décédé en 2011. Leur fils a quitté leur ville natale peu après pour éviter le harcèlement de la police, et il n'a eu pratiquement aucun contact avec sa mère dans les années qui ont suivi.


Mme Fan a été maltraitée pendant ses multiples détentions. Elle a été brutalement battue et s’est évanouie après son arrestation en septembre 2012. Alors qu'elle était emprisonnée en 2013, on l’a forcée à regarder des vidéos calomniant le Falun Gong de 5h à 22h tous les jours. Elle a également reçu de la nourriture contenant des médicaments inconnus, qui lui ont causé des maux de tête et de la fatigue.


Après que Mme Fan ait terminé sa deuxième peine de prison en septembre 2015, elle s'est vue refuser des prestations de sécurité sociale. Elle a fait appel mais en vain.


Les policiers du commissariat de Meixi ont à nouveau arrêté Mme Fan en août 2016. Lorsqu'elle a été libérée 15 jours plus tard, elle a découvert que plus de 100 000 yuans de ses allocations de soutien de famille de la pension de son mari avaient disparu.


Mme Fan, 64 ans, avait du mal à joindre les deux bouts. La compagnie locale de services publics lui coupait l'eau et l'électricité lorsqu’elle payait ses factures en retard. Elle comptait sur la gentillesse des autres pour s'en sortir.


La police locale n'a jamais relâché son emprise sur Mme Fan. Ils ont continué à la harceler à son domicile de temps en temps. Leur dernière visite était une vérification de routine pour voir si elle abandonnerait sa croyance en Falun Gong.


Commissariat de Meixi: + 86-377-63131552, + 86-377-63168066, + 86-377 -63177090


Version chinoise:
被非法关押11年多-河南南阳范金萍在迫害中去世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.