Une retraitée de Shanghai meurt 7 mois après avoir été libérée de prison
 

Une retraitée de Shanghai meurt 7 mois après avoir été libérée de prison

La fille de Mme Weng Ping l'a trouvée inconsciente à la maison le 30 avril 2017. La jeune femme a emmené sa mère aux urgences, mais il était trop tard et Mme Weng est décédée deux jours plus tard.


La mort de Mme Weng est survenue moins de sept mois après avoir purgé 1 an et 4 mois de prison pour son refus de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


Mme Weng, née en 1955, a été arrêtée le 2 juin 2015 et condamnée à la prison le 18 septembre 2016. Alors qu'elle attendait son procès au centre de détention de Changning, elle a développé de graves problèmes de santé, notamment de l’hypertension artérielle et des calculs biliaires. Sa famille a demandé qu'elle soit libérée pour raison médicale, mais les autorités locales l'ont maintenue en détention. Au moment où elle a été libérée, elle avait perdu un tiers de son poids corporel.


La dernière arrestation de Mme Weng a été précédée par des années d’étroite surveillance par son employeur, la compagnie de turbine de Shanghai. Mme Weng travaillait dans le bureau du PDG et elle se sentait souvent stressée et avait mauvais caractère en raison de son travail exigeant. Ses collègues, cependant, ont remarqué un grand changement en elle après qu’elle a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996. Elle ne les accueillait plus avec impatience ou un froncement de sourcils. Elle-même a dit un jour que la pratique du Falun Gong était un tournant dans sa vie, car la pratique lui a permis de devenir une personne plus calme et en meilleure santé.


La recherche d’une vie sans stress de Mme Weng s'est heurtée à l'intimidation et au harcèlement après le début de la persécution le 20 juillet 1999. Parce qu'elle refusait de renoncer au Falun Gong, sa compagnie l'a rétrogradée à un poste inférieur dans un atelier d'outillage. Il y avait aussi des gens qui la surveillaient tous les jours jusqu'à sa retraite. Elle a déménagé avec sa fille après sa retraite. Elle a été arrêtée en décembre 2014 et détenue pendant six jours. Peu de temps après sa libération, elle a de nouveau été arrêtée par la police le 2 juin 2015.


Voir également :
Ms. Weng Ping in Serious Condition in Detention Center; Her Family Urges Immediate Treatment


Version chinoise :
上海法轮功学员翁萍生前所受的迫害

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.