Un avocat du Shandong et sa femme illégalement jugés à nouveau

La persécution visant le Falun Gong en Chine a entraîné la souffrance d'innombrables familles. Les pratiquants de Falun Gong, M. Liu Ruping et sa femme Mme Zhang Chenglan, des résidents de la ville de Jinan, ont été illégalement jugés au tribunal du district de Changqing à Jinan le 30 janvier 2018. Mme Zhu Yuzhi, une pratiquante de 71 ans, a été jugée en même temps qu'eux.


 
M. Liu Ruping
 
Mme Zhang Chenglan


 
La sécurité à l'extérieur du palais de justice avait été considérablement renforcée le jour de l'audience.


La sécurité à l'extérieur du palais de justice avait été considérablement renforcée le jour de l'audience. Plus de 30 policiers en uniforme et en civil étaient déployés pour patrouiller dans la zone. Ils contrôlaient les piétons et prenaient des photos des véhicules qui passaient dans chaque rue menant au palais de justice.


M. Liu et Mme Zhang ont été accusés d'avoir " utilisé une organisation de culte pour attenter au maintien de l’ordre "


Leurs deux avocats ont argumenté : " La pratique du Falun Gong ne cause ni préjudice ni perte à quiconque ou à la société. Nos clients vivent selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance pour devenir de meilleures personnes. Ils étaient effectivement en possession de documents d'information qu’ils ont distribués, tout comme le font de nombreuses entreprises pour promouvoir leurs produits. Ce qui est entièrement protégé par la Constitution et le droit. Nos clients sont innocents et doivent être acquittés. "


Les avocats ont présenté un plaidoyer de non-culpabilité au nom de leurs clients et demandé qu'ils soient libérés. L'audience a pris fin dans l’après-midi. Aucun verdict n'a été prononcé.


La plus récente arrestation

M. Liu et sa femme, Mme Zhang, ont été surveillés et suivis par des policiers du " Bureau 610 "
du district de Changqing et de la brigade de la sécurité intérieure pendant une longue période.


Dans l'après-midi du 15 septembre 2017, Mme Zhang a été secrètement filmée par les policiers qui la suivaient lorsqu'elle a remis à Mme Zhu des livres et des documents de Dafa, laquelle a été ensuite suivie et arrêtée.


Mme Zhang a été arrêtée au travail le 19 septembre, quatre jours plus tard. Sa maison a été saccagée et de nombreux objets personnels confisqués. Elle a été détenue au centre de détention de Jinan.


M. Liu a été arrêté dans le couloir de son immeuble quand il est rentré du travail vers 18 h ce jour-là par des policiers qui l’attendaient . Il a été emmené au poste de police de Xincheng pour un interrogatoire. Il a ensuite été transféré au centre de détention no 3 de Jinan. Il a été accusé d'avoir parlé des bénéfices de santé de la pratique du Falun Gong dans les entreprises où il postulait pour un emploi.


Persécutions antérieures

Après que M. Liu a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997, tous ses maux, y compris la gastro-entérite, la neurasthénie et la laryngite, ont disparu. Voyant à quel point son mari avait changé physiquement et mentalement, Mme Zhang a commencé à pratiquer en 2005.


Le couple a été arrêté à maintes reprises pour leur croyance, le mari a écopé d'un an et demi de travaux forcés et de sept ans de prison, et sa femme d'un an et demi de travaux forcés. M. Liu a été soumis à des tortures brutales, notamment des pendaisons, des chocs électriques et des gavages.


M. Liu était un directeur de la recherche juridique dans une école. Il était aussi un avocat en exercice. Cependant, il n'avait aucun revenu depuis une arrestation en 2005. Mme Zhang était une ingénieure en télécommunications. Suite à son arrestation, elle a été rétrogradée et son salaire a été sensiblement réduit. La famille connaissait de grosses difficultés financières.


Mme Zhu a été placée en détention administrative le 3 février 2016. Elle a été illégalement incarcérée au Département de police du district de Changqing pendant sept jours.


Voir également :

La persécution ininterrompue de l’avocat Liu Ruping de la ville de Jinan, province du Shandong (Photo)

M. Liu Ruping, avocat à Jinan, province du Shandong, est torturé au camp de travaux forcés de Wangcun

et en anglais :

The Persecution of Married Couple Mr. Liu Ruping and Ms. Zhang Chenglan

Attorney Mr. Liu Ruping in Jinan City Arrested, His 84-year-old Father Dies in Distress



Version chinoise :
济南律师刘如平和妻子又被非法开庭(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.