Un tribunal du Henan condamne M. Li Quangui en secret, de peur d'être dénoncé sur le site Internet Minghui

M. Li Quangui a été condamné le 18 janvier 2018 à quatre ans de prison par la Cour du Canton de Anyang, pour sa croyance en Falun Gong, pratique spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. La cour n’a pas averti sa famille ni son avocat, violation de la procédure juridique. M. Li a été envoyé à la Prison de Zhangzhou dans l’agglomération de Xinmi.


Lorsque la famille a demandé au personnel du tribunal la raison de tenir sa condamnation secrète, ils leur ont dit que c’était parce que l’information sur son procès avait été publiée sur le site web Minghui.

M. Li

Arrestation et procès

M. Li Quangui, 58 ans, du village de Fucheng, commune de Shuiye, a été arrêté le 11 juin 2017 dans le canton de jiangcun alors qu’il parlait aux gens et distribuait des brochures à propos du Falun Gong. Son domicile a été fouillé le lendemain. La police a confisqué ses livres et des matériaux d’information de Falun Gong.


Il a été transféré le 23 juin d’un centre de détention provisoire au centre de détention dans le canton de Anyang.


M. Li a été jugé par la Cour de Anyang le matin du 31 octobre 2017. Quatre membres de sa famille assistaient au procès, qui a duré une heure.


Son avocat a présenté un plaidoyer non-coupable et déclaré qu’aucune loi chinoise ne déclare que pratiquer le Falun Gong est un crime. Il a affirmé qu’il n’était pas contraire à la loi pour M. Li de parler aux gens à propos de sa croyance spirituelle ou d’être en possession de livres du Falun Gong. M. Li a également témoigné comment il avait bénéficié de la pratique du Falun, mentionnant l’importance d’aider le public à apprendre les faits concernant la pratique et comment elle est persécutée.


Le juge et les policiers n’ont pas objecté durant la défense de l’avocat ou la déclaration de M. Li. Puis le juge a ajourné la séance en disant que la condamnation serait annoncée à une date ultérieure.


Plus de deux mois plus tard, le 18 janvier 2018, la Cour du Canton de Anyang a émis le verdict contre M. Li sans en avertir sa famille ou son avocat.


Version chinoise :
怕被明慧网曝光 河南安阳县法院偷偷冤判李全贵


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.