Une affaire contre des pratiquants de Falun Gong réassignée à une autre juridiction après que les juges se soient eux-mêmes récusés

Une affaire criminelle contre six résidents de la ville de Jimo a été réassignée à une autre juridiction après que tous les juges du tribunal local se soient récusés.


Li Honglei, Zhang Pengwei, Wang Zhongyu, Huang Ruying. Qiu Qinghua et son beau-fils Xu Jianjun ont été arrêtés en juin 2016 pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


La police locale a recommandé une inculpation criminelle pour "destruction de preuves"contre les six pratiquants de Falun Gong, mais le procureur de la ville de Jimo a retourné l'affaire à plusieurs reprises, en invoquant des preuves insuffisantes.


Au lieu de libérer les pratiquants, la police de Jimo a aggravé l’inculpation en "utilisation d’une secte pour miner l'application de la loi" prétexte standard utilisé par le régime communiste chinois dans sa tentative de prendre en faute les pratiquants de Falun Gong et de les emprisonner.


Sous la pression des autorités locales, le procureur de la ville de Jimo a accusé les pratiquants avec la nouvelle inculpation et a transmis l'affaire à la cour de la ville de Jimo.


Les avocats et les familles des pratiquants ont fait plusieurs voyages à la cour de la ville de Jimo et ont exhorté les juges à ne pas s'impliquer dans l'affaire. Ils leur ont rappelé qu'aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong et que les pratiquants n'ont enfreint aucune loi en exerçant leur droit constitutionnel à la liberté de croyance.


Les familles ont appris en avril 2017 que l'affaire avait été réaffectée au parquet de la ville de Pingdu, après que tous les juges de la cour de la ville de Jimo se soient retirés de l'affaire.


Parquet de la ville de Pingdu : + 86-10-532-83012762, + 86-10-532-83012787, + 86-10-532-87362622, + 86-10-532-87362549, + 86-10-532-83012762


Version chinoise :
山东即墨法官全体回避-构陷法轮功学员的案件被移送他地

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.