Un centre de détention empêche des avocats de rencontrer leur cliente

Mme Gao Weiping, une pratiquante de Falun Gong du district de Dongcheng, Pékin, a disparu le 9 février 2017. Sa famille a visité plusieurs centres de détention à sa recherche. Finalement, ils ont appris qu'elle était détenue au centre de détention du district de Dongcheng. Sa famille a engagé des avocats, mais le centre de détention n'a pas permis à ces derniersde la voir.


Mme Guo Weiping, 52 ans, était rédactrice en chef et journaliste au service de recherche de China News Service. Elle a été arrêtée plusieurs fois après que la persécution du Falun Gong a commencé. Elle a été envoyée deux fois dans des camps de travail et emprisonnée une fois. Elle a perdu son travail pour sa pratique du Falun Gong.


Sa famille a perdu contact avec elle le 9 février. Ils sont devenus très anxieux et ont cherché partout. Ils ont appris le 2 mars qu'elle était détenue au centre de détention du district de Dongcheng.


Sa famille a engagé un avocat, mais le gardien du centre de détention a refusé de lui permettre de la rencontrer. Il a déclaré que la date de naissance sur les papiers d’identité de Mme Gao étant différente de celle sur le certificat de parenté fourni par la famille, il ne pouvait pas leur accorder l'accès à Mme Gao. Le garde a affirmé que les cartes étaient de deux personnes différentes.


Les membres de la famille sont allés dans plusieurs postes de police jusqu'à trouver celui qui avait changé la date de naissance de Mme Gao. Mais ils ont affirmé que c'était la date de naissance que Mme Gao leur avait donnée.


L'avocat est ensuite allé au centre de détention avec divers documents, y compris la photo de Mme Gao.
Mais on lui a de nouveau refusé de rencontrer sa cliente. L'avocat a finalement abandonné l'affaire.


La famille a embauché peu après un autre avocat, Liang Xiaoyun, mais il a été rejeté par le centre de détention pour la même raison. M. Liang a appelé le directeur du centre de détention et souligné qu'il devrait pouvoir voir sa cliente aussi longtemps qu'il avait le pouvoir d'avocat et le certificat de qualification, conformément à la loi sur la procédure pénale. En tant que tel, le certificat de parenté requis par le centre de détention n'était pas nécessaire conformément à la loi. Il a souligné qu'il était illégal de ne pas lui permettre de voir sa cliente.


M. Liang a ultérieurement demandé une audience préliminaire Mais le gardien du centre de détention a déclaré que l'audience préliminaire était terminée.


La famille de Mme Gao n'a jamais reçu de notification de détention après son arrestation. Lorsque M. Liang a demandé aux autorités pourquoi la famille ne l'avait jamais reçue, on lui a dit qu'il devait contacter un agent au nom de famille de Dong au Poste de police de Dongfang Plaza.


Voir également :
The Whereabouts of Ms. Gao Weiping from Beijing Unknown Since She Was Arrested in 2010

Version chinoise :
北京市东城区看守所阻律师会见高维平

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.