Un centre de détention refuse la libération conditionnelle à une pratiquante nécessitant un traitement d'urgence

Ma mère, Mme Deng Cuiping, originaire de la ville de Yuxi dans la province du Yunnan, a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997. Ses problèmes de santé, tels que rhinites (allergies), pharyngites Quelques mois après son arrestation le 24 juillet 2016, une grosseur a été décelée sur la face interne d’une de ses jambes. La grosseur a évolué en tumeur lui causant de fortes douleurs. Elle a à présent de la difficulté à s'asseoir et à se mettre debout.(inflammation de la gorge), vertiges et maux de tête ont disparu suite à la pratique. Elle jouissait d’une parfaite santé depuis et paraissait beaucoup plus jeune.


Elle a fait part de son état à son avocat lorsqu'il lui a rendu visite le 30 mars au centre de détention. Elle a dit que le médecin du centre avait essayé différents traitements, mais que cela n'avait pas diminué la douleur. Le médecin a déclaré qu'il ne pouvait pas l'aider dans la mesure où l'équipement médical du centre était très limité.


Après des demandes répétées de libération conditionnelle de mon père et de l'avocat, ils ont rencontré Zhu Zhengxiang, directeur du centre. Mais ce dernier a refusé de garantir une action quelconque, disant que les choses devaient suivre la procédure.


Mme Deng a été arrêtée une première fois dans le canton de Chengjiang, ville de Yuxi, par la police des cantons de Chengjiang et d'Ershan le 24 juillet 2016. (Quatre autres pratiquants ont également été arrêtés : Mme Li Qiongzhen, Mme Li Li, Mme Qin Liyuan et M. Pu Zhiming.)


Elle est détenue depuis plus de huit mois au centre de détention de Hongta. Le 16 février elle a été jugée par le tribunal du canton d'Ershan. Son avocat, Sun Dianjun, a défendu son innocence devant la cour et déclaré que Mme Deng n'avait en rien troublé l'ordre social comme elle en était accusée.


Ma mère s’est également défendue lors du procès, en déclarant qu'elle vivait selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et n'avait fait de mal à personne.


Le 24 février 2017, elle a été condamnée à six ans de prison et à une amende de 10 000 yuans. L'affaire a été portée en appel auprès des instances supérieures.


Individus et entités impliqués dans ce cas de persécution

Centre de détention du district de Hongta : +86-877-2145199
Zhu Zhengxiang (朱正祥), directeur du centre de détention du district de of Hongta
Cour d'assises no 2 de la Cour intermédiaire de la ville de Yuxi : +86-877-2616311
Bai Weiliang (柏为良), juge au tribunal du canton d'Ershan : bureau : +86-877-4011097, portable : +86-13987782889


Version chinoise : 被判刑六年 云南玉溪市邓翠苹被迫害患病

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.