Une femme du Sichuan est jugée tandis que son avocat est retenu dehors

Une résidente de Luzhou a été jugée pour ses croyances tandis que son avocat était retenu dehors pour avoir protesté contre les pratiques illégales de la cour.


Mme Luo Shuizhen a été arrêtée le 25 décembre 2015, parce qu'elle parlait aux gens du Falun Gong , une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Son avocat était prêt à défendre son innocence, étant donné qu’aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong.


L'avocat, cependant, a été empêché d'assister au procès tenu le 20 septembre 2016. Il a exprimé sa déception d’être privé du droit de représenter Mme Luo à la cour, et il a réitéré son soutien aux efforts de sa cliente pour amener la persécution à sa fin.


Changement soudain de lieu

Lorsque l'avocat a reçu l'avis de procès le 6 septembre, annonçant que l'audience se tiendrait le 13 septembre dans la salle 9 de la cour intermédiaire de Luzhou. Il attendait également une copie de l'acte d'accusation, mais le tribunal ne lui a jamais fait parvenir le document comme l'exige la loi.


L'avocat a été informé quelques jours plus tard que l'audience avait été reportée au 20 septembre, mais le lieu restait inchangé.


L'avocat est arrivé au palais de justice à 08h00 le 20 septembre. Il n’a vu aucun signe d'un procès imminent. Un greffier l'a appelé vers 8h30, en disant que le lieu avait été changé pour la salle d'audience à l'intérieur du centre de détention Naxi, où sa cliente restait captive.


L'avocat a protesté contre le brusque changement de lieu sans préavis, mais il n'y avait pas grand-chose qu'il pouvait faire à ce point.


Contrôle de sécurité illégal et privation d'ordinateur personnel

L'avocat s’est précipité au centre de détention, mais il a été arrêté à l'extérieur. Les huissiers de justice ont exigé qu'il passe par un contrôle de sécurité. Il a protesté contre la pratique illégale, étant donné que la loi chinoise exonère les avocats de la défense de ces contrôles de sécurité.


Le juge est sorti en disant que l'avocat devait laisser son ordinateur portable et utiliser un ordinateur appartenant à la cour à la place. L'avocat a fait valoir qu'aucune loi n’interdisait l'utilisation des ordinateurs personnels dans les procès, et il a mis au défi le juge de présenter une base juridique pour son action déraisonnable.


Le juge a ignoré l'avocat et il est allé à l'intérieur pour commencer l'audience, qui s’est conclue en moins de 30 minutes.


Voir également :

Two Elderly Women Illegally Detained and Awaiting Trial
Hejiang Court Keeps Family, Attorneys, and the Public Out of the "Open" Trial for My Parents, Mr. Wei Fengming and Ms. Luo Shuizhen
Mr. Wei Fengming and Ms. Luo Shuizhen Forced to Flee Their Home to Avoid Arrest


Version chinoise :
四川泸州法院非法庭审罗水珍-律师被阻挡庭外-

Version anglaise :
Sichuan Woman Tried With Lawyer Blocked Outside

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.