Sept pratiquants de Falun Gong arrêtés, suite à des arrestations coordonnées

Sept résidents du canton Lingshui, province du Sichuan, ont été jugés le 15 janvier 2015, prés de six mois après leurs arrestations pour leur pratique du Falun Gong, un système de cultivation persécuté par le Parti communiste chinois.


Les sept pratiquants ont témoigné que la police les avait maltraités lors des interrogatoires, dans le but de leur soutirer des aveux. Ils ont été frappés sur les poignets avec des bouteilles d’eau et privés de sommeil. Une jeune pratiquante a été giflée au visage et n’a pas été autorisée à fermer ses yeux durant plusieurs jours consécutifs.


Quelques pratiquants âgés ont aussi révélé que la police avait menacé d’impliquer leurs enfants s’ils refusaient de se soumettre aux demandes de la police.


Les pratiquants ont demandé que la juge jette les"rapports d’interrogatoires"rassemblées par la force.


Trois avocats de la défense ont affirmé que les actions de la police en tentant de soutirer des aveux enfreignaient la loi. Ils ont aussi pointé que les agents de police ont saccagé les résidences des pratiquants sans mandats d’arrestation, ce qui constitue clairement une violation des procédures légales.


Incapable de réfuter les arguments de la défense, le juge a appelé ses supérieurs pour avoir leur avis. Le procureur public était aussi souvent à court de mots lorsqu’il a été interrogé par les avocats. Un huissier du tribunal a alors menacé les avocats et demandé qu’ils cessent leur interrogatoire.


La juge a interrompu le procès à plusieurs reprises, et finalement mis fin à l’audience sans verdict. Elle a annoncé qu’une nouvelle date de procès serait déterminée ultérieurement.


Arrestations coordonnées

Les sept pratiquants ont été arrêtés ainsi que quatorze autres, le 25 juillet 2014.


Le gouvernement provincial du Sichuan s’est approprié plus de 400 000 yuans pour financer les arrestations de juillet. Les agents des gouvernements provinciaux et locaux ont été déployés pour suivre et entourer les pratiquants locaux.


Un total de 21 résidents locaux ont été arrêtés et envoyés dans divers hôtels , centres de détention et postes de police locaux. Les agents de police et même les employés de diverses agences gouvernementales, dont le Bureau de la Science et de la Technologie, le Bureau des Audits et le Bureau des Taxes ont été envoyés pour surveiller les personnes arrêtées toute la journée durant


Certains pratiquants ont, plus tard, été libérés. Les sept pratiquants jugés, Wang Zhengfeng (王正锋), Tang Sulan (唐素兰), Xu Kaiqong (徐开琼), Li Kunju (李坤菊), Zhong Dongsheng (钟东胜), Luo Xuefang (罗学放), and Zhang Bilan (张碧兰), sont maintenant détenus à divers endroits.


Les personnes responsables de l’arrestation: Luo (罗), Feng Xiaojuan (冯晓娟), Hu Biao (胡彪) Lingshui. Code postal du canton: 638500


Teng Mingjie (滕明杰), président du tribunal du canton de Lingshui: +86-13982662543 (mobile), Zheng Bin (郑斌), président adjoint: +86-15982604888 (mobile), Wu Taisong (吴太松), président adjoint: +86-15908282971 (mobile), Hu Xuepin (胡学品), président adjoint: +86-13696173325 (mobile), Yu Tao (余涛), président adjoint: +86-15983452528 (mobile), Qin Jichuan (秦继川), président adjoint: +86-13696182480 (mobile), Qiu Gang (邱刚), président adjoint: +86-13982604050 (mobile)


Version chinoise

Version anglaise :
Seven Falun Gong Practitioners Tried, Following Coordinated Arrests

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.