Des citoyens de Pékin appellent à la libération d'un pratiquant de Falun Gong

Ce mois-ci, près de 100 Pékinois ont signé une pétition faisant appel à la libération de M. Pang You (庞友), détenu pour sa croyance dans le Falun Gong. Bien que des pétitions similaires pour le Falun Gong aient circulé dans d'autres parties de la Chine, c'était la première fois que cela arrivait dans la capitale , où la persécution du Falun Gong est particulièrement grave.


Dans l'environnement oppressif de la Chine, ce type de campagne de sauvetage populaire à grande échelle a été vu pour la première fois une décennie après le début de la persécution, quand 376 villageois de Fushun, province de Liaoning, ont signé une pétition pour secourir Xu Dawei, un pratiquant de Falun Gong en 2009.


En 2012, dix milles personnes de la province du Hebei ont signé une pétition pour secourir Zheng Xiangxing. En 2014, cinq lots de pétitions signées, totalisant 6 368 signatures, ont été soumises aux autorités locales, appelant à ce que Xin Tingchao, un pratiquant du Hebei soit libéré.


Jusqu'à ce jour, plus de 100 000 signatures condamnant la persécution du Falun Gong et le prélèvement forcé d'organes approuvé par l'état, sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Le soutien croissant du public et à présent celui des citoyens au cœur même de la nation sont un signe d'espoir que la fin de la persécution est proche.


Quatre-vingt-sept empreintes digitales sur des pétitions demandant la libération de Pang You.

Pang You a été arrêté dans la province du Shaanxi pour avoir parlé du Falun Gong

L'arrestation de Pang You a été rapportée auparavant sur le site Minghui.

Pang You et son fils.

M. Pang You de Pékin a été arrêté dans la province du Shaanxi le 5 décembre 2014, après avoir été signalé à la police parce qu'il parlait de la persécution du Falun Gong avec des partenaires d'affaires. M. Pang est actuellement détenu au centre de détention du canton de Huanglong. Sa famille et son avocat ont parcouru mille kilomètres pour lui rendre visite à Pékin, mais ils ont été renvoyés chez eux.


Avant cette dernière arrestation, M. Pang avait été condamné à une peine de huit ans en 2000 et à une autre de quatre ans en 2009. Son seul "crime " étant de pratiquer le Falun Gong. Après son arrestation en 2000, la police locale a saccagé son domicile et confisqué ses effets personnels, y compris une voiture de marque Nissan Cedric, des montres et des bijoux d'une valeur de plus de 600 000 yuan.


Pang You, alors directeur d'une entreprise immobilière d'État prospère, a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1998 après avoir vu la pratique sauver la vie de sa mère atteinte d'une leucémie. Respectant les enseignements du Falun Gong Authenticité-Bonté-Tolérance dans sa vie quotidienne, Pang You a acquis une bonne réputation dans la communauté et parmi ses collègues.


Récolter des signatures à Pékin

En apprenant l'arrestation de Pang You, les pratiquants de Falun Gong de Pékin ont lancé une campagne de collecte de signatures pour lui venir en aide.


En tant que capitale nationale, Pékin est un centre de la persécution et les autorités y maintiennent une atmosphère particulièrement oppressante. Cela rend d'autant plus remarquable qu'un bon nombre de Pékinois aient voulu signer cette pétition en soutien au Falun Gong.


L'histoire de Pang You et le rétablissement remarquable de sa mère ont attiré un grand intérêt de la part des sympathisants. Certains d'entre eux voulaient en savoir plus sur le Falun Gong et demandaient des livres du Falun Gong.


Un bon nombre de signatures sont venues de fonctionnaires et de membres vétérans du Parti communiste. Peut-être en connaissent-ils plus que le citoyen moyen sur la corruption et la violence des autorités. Un fonctionnaire retraité voulait même mettre sa photo près de sa signature. " Je veux me positionner du côté de la justice ", a-t-il dit.


Les pratiquants de Falun Gong impliqués dans cet effort de sauvetage ont dit que beaucoup de gens en ont non seulement appris plus sur le Falun Gong, mais ont aussi choisi de prendre position contre le Parti en renonçant à leurs adhésions à ses organisations.


Après avoir signé la pétition, des amis ont demandé à un monsieur : "N'as-tu pas peur que la police vienne te trouver après ?" Il a répondu : " Qu'ils viennent, je leur dirais que Falun Dafa est bon et que c'est la vérité ".

Version chinoise

Version anglaise :
Beijing Citizens Call for the Release of Falun Gong Practitioner

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.