268 pratiquants de Falun Gong ont été arrêtés à Pékin en 2014

En 2014, au moins 268 pratiquants de Falun Gong ont été arrêtés à Pékin pour leurs seules croyances , selon les données de rapports publiés sur le site Minghui. Ce nombre n'incluant que les cas confirmés, ayant pu passer à travers la censure en Chine, le nombre réel d'arrestations est probablement beaucoup plus élevé.


Les arrestations ont atteint un pic lors des dates politiques " sensibles", tels que l'Assemblée nationale populaire, la Conférence consultative politique du peuple chinois en mars et le 22e Sommet de l'APEC (Coopération économique pour l'Asie-Pacifique) en novembre.


Parmi les personnes arrêtées, 24 ont été condamnées ou font face à un procès, 4 ont été libérées, mais ont dû quitter leur domicile pour échapper à plus de persécution, 26 ont été harcelées par la police locale après avoir été libérées, au moins 41 ont été envoyées dans des centres de lavage de cerveau ou des centres de détention et 5 ont disparu. Parmi les pratiquants arrêtés, beaucoup sont des personnes âgées, dont plusieurs de plus de 80 ans.


La police locale et les policiers du Bureau 610 suivent souvent les pratiquants avant de les arrêter ; 65 % des arrestations ont eu lieu à l'extérieur, 35 % aux domiciles des pratiquants.


Souvent, la police réussit à entrer dans les maisons en utilisant de faux prétextes. Par exemple, des groupes de policiers coupent l'électricité alimentant les résidences se faisant alors passer pour des réparateurs envoyés par la compagnie d'électricité. Dans d'autres cas, les policiers ont pénétré dans les maisons par effraction.


Suite aux arrestations, la police fouille presque toujours les domiciles, confisquant des biens personnels, emportant des livres de Falun Gong, des dépliants et le matériel utilisé pour les fabriquer , tels les ordinateurs et imprimantes. De plus, les policiers s'emparent souvent des téléphones portables et de tout l'argent qu'ils peuvent trouver.


Beaucoup des pratiquants arrêtés avaient déjà été persécutés préalablement pour leur pratique du Falun Gong.


Wang Zhiwen, un des premiers pratiquants emprisonnés lorsque le régime communiste a lancé la persécution en 1999, a été libéré en octobre 2014. Cependant, il a été immédiatement envoyé dans un centre de lavage de cerveau, où les gardes ont continué à essayer de l'amener à abjurer sa croyance, en recourant à la torture, physique et psychologique.


À 50 ans, une pratiquante du district de Xicheng à Pékin a été récemment arrêtée et condamnée à 4 ans et demi de prison. Elle avait déjà été détenue préalablement dans un camp de travail pendant trois ans et emprisonnée pendant huit ans.


Dans 17 districts de Pékin, 242 arrestations ont eu lieu en 2014. Le district de Fangshan occupe la première place avec 46 arrestations, suivi par le district de Haidian avec 27 arrestations. À Pékin, 26 pratiquants arrêtés provenaient de d'autres villes.

Version chinoise

Version anglaise :
268 Falun Gong Practitioners Arrested in Beijing in 2014

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.