Un ancien professeur d'université purge une peine illégale de 20 ans d'emprisonnement et subit la torture

Le pratiquant de Falun Gong M. Huang Min, 70 ans, ancien professeur du Département de génie électronique à l'Université de Jiamusi, purge une peine illégale de 20 ans dans la prison du district n°11 de la prison provinciale du Shandong.


Sa famille pense qu'il est torturé, c'est pourquoi sa femme et une autre pratiquante se sont rendues à la prison le 24 janvier 2014, pour en savoir plus à propos de la persécution.

Lorsque le fils de M. Huang est allé voir son père en décembre 2013, M. Huang a dû être transporté par le personnel pénitentiaire. La bouche de M. Huang avait été mutilée, son visage déformé, et il y avait beaucoup de cloques sur ses lèvres suite aux gavages forcés


Dès que M. Huang a dit à son fils : "Ils veulent juste réprimer le Falun Gong ", leur réunion a été immédiatement stoppée, ayant duré moins de 5 minutes.


M. Huang Min

Au cours des 10 dernières années, M. Huang a été détenu dans une cellule d'isolement et étroitement surveillé. Les gardes lui ont ordonné de rédiger des rapports de ses pensées au quotidien, de ce qu'il avait "appris" en prison, mais il a refusé de le faire. M. Huang a résisté à la "transformation " et a souvent fait des grèves de la faim en protestation.


Les membres de sa famille ont rencontré de nombreux obstacles en essayant de lui rendre visite en prison. Son épouse, Mme Zhang Shufeng, n'est pas autorisée à le voir parce qu'elle pratique aussi le Falun Gong.

Sa famille est allée voir les gardiens de prison en charge pour leur rappeler qu'en vertu de la loi chinoise existante, les visites de la famille ne peuvent pas être refusées. On leur a dit :"Le règlement de la prison déclare que dès que le Falun Gong est mentionné, la réunion doit cesser. "


M. Huang a été arrêté dans la ville de Weihai, province du Shandong, en mars 2003 pour la diffusion d'information à propos du Falun Gong par CATV. Il a ensuite été condamné à 20 ans de prison et est maintenant dans la prison provinciale du Shandong.

Les pratiquants de Falun Gong emprisonnés à la prison provinciale du Shandong ne sont pas autorisés à parler sur des sujets sensibles, comme ce qui se passe à l'intérieur de la prison, lors d'une rencontre avec leurs familles. S'ils le font, la réunion prend aussitôt fin.


Version anglaise :
Former College Professor Serving 20-Year Illegal Prison Term and Being Tortured

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.