M. Jiang Guobo rentre chez lui après cinq ans de prison

M. Jiang Guobo, un pratiquant de Falun Gong et ancien fonctionnaire de canton de la ville de Weifang, province du Shandong, est rentré chez lui le 26 février 2014 après cinq années de détention illégale dans la prison de Shandong. Cependant, le personnel du bureau 610 local n'a pas permis cela sans un dernier effort de harcèlement.


Lorsque les membres de la famille sont arrivés à l'extérieur de la prison, un peu après 7 h, attendant avec impatience M. Jiang, ils ont vu plusieurs fonctionnaires du bureau 610 de Weifang également sur place. Un policier en civil les a pris en photo. Il a également lu leurs numéros de plaque d'immatriculation dans le parking, manière de faire savoir à la famille qu'il observait leur véhicule.

Un policier en civil a émergé d'un véhicule avec le numéro de plaque Lu V-SK970. (Lu est l'acronyme de la province du Shandong. Lu V indique que la voiture a été enregistrée dans la ville de Weifang, province du Shandong.)


span>

M. Jiang a été transféré dans la prison du Shandong à Jinan à la fin de février 2010. Il y a protesté contre la persécution par une grève de la faim et a été brutalement gavé et torturé en représailles.


Entrée de la Prison du Shandong. On peut lire sur la plaque Usine de moteur Shengjian Jinan Shandong. " Le nom public de la prison de Shandong est SARL de manufacture de moteur Qilu
.

L'établissement dispose de deux usines: l'Usine de matériel électrique de Jinan Shandong, et l'Usine de moteurs Shengjian Jinan Shandong. Tous les prisonniers sont dans l'Usine de moteurs, qui compte environ 3.000 prisonniers, dont des pratiquants de Falun Gong. L'usine de matériel électrique assemble des générateurs. L'usine de moteur gère l'usinage de pièces de générateur.


Arrestation et torture les plus récentes

Au cours de la persécution de presque quinze ans du Falun Gong, M. Jiang a été illégalement arrêté et détenu 13 fois et envoyé dans des camps de travaux forcés à trois reprises. La dernière arrestation a eu lieu en février 2009. Il a ensuite été condamné à cinq ans de prison. Il a subi diverses tortures dans le centre de détention de la ville de Weifang, le centre de détention Changle et la prison de Shandong.


M. Jiang était au travail à 9 heures le 27 février 2009, lorsque des policiers de la sécurité d'état de la ville de Weifang et de la division de sécurité intérieure du commissariat de Weifang l’ont enlevé en lui couvrant la tête d'un sac noir et le traînant dans une voiture . Il a été emmené au centre de détention de Changle, où il a été détenu et privé de ses droits de visite. Plus de 10 policiers se sont relayés pour interroger M. Jiang pendant plus de 10 heures. Il a été torturé et privé de sommeil. En conséquence, il a développé de la tension.

Simulation de torture: lit de la mort

M. Jiang a entrepris une grève de la faim en avril 2009 pour protester de la persécution. Les gardes dans le centre de détention de Changle l'ont attaché à un lit de la mort - une torture contraignante douloureuse utilisée sur les condamnés à mort - et l'ont brutalement gavé . Il ne pouvait bouger que ses mains et ses jambes étaient enchaînées au lit. Le gavage forcé l’a fait vomir, et cela n'a cessé que quand il a craché du sang. Un trou a été découpé dans le lit pour permettre à M. Jiang d’uriner et de déféquer dans un seau en dessous. Il a été torturé jusqu'à se trouver dans un état critique.


Jiang Guobo est resté déterminé dans ses conviction et il a fermement protesté contre la persécution au cours de ses cinq ans d'emprisonnement. Il a déposé une plainte contre le commissariat de Weifang, la cour Kuiwen, et le parquet pour leur arrestation et condamnation illégales, et contre la prison de Shandong pour l'emprisonnement illégal et la torture.


Dans le but d'intimider M. Jiang et de contrecarrer une éventuelle action en justice contre eux, les policiers ont enlevé sa femme Zhou Ling en août 2012 et l’ont détenue au centre de lavage de cerveau de Weifang pendant plus d'un mois.


M. Jiang, né en mars 1963, a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1995 et il a guéri d'un syndrome complexe du foie et du rein. Il était connu pour être un fonctionnaire honnête et droit. Il a suivi les principes du Falun Gong de Vérité-Bonté-Patience dans sa vie quotidienne et était un excellent agent cantonal, apprécié des citoyens locaux pour son travail acharné et sa considération pour autrui. Il a aidé les villageois à Qingzhou, Weifang, foré des puits et construit des routes au cours de son affectation.


Articles correspondant :
Falun Gong Practitioner Jiang Guobo Due to Be Released from Prison after Hunger Strike to Protest the Persecution


Version anglaise:
Mr. Jiang Guobo Returns Home after Five Years in Prison


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.